AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fuyu, une vraie petite furie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Fuyu, une vraie petite furie.   Mer 16 Nov - 17:35





    Prénom : Fuyu
    Nom : Aura celui de son prochain maître ou de sa prochaine maîtresse.
    Âge : 14 ans
    Orientation S : Bisexuelle
    Type : Hybride
    Alignement : Neutre
    Race : Neko (Tigron)




► Fuyu est une neko de première classe, contrairement à la plupart des autres nekos, ce sont ses attributs félins qui priment sur ses attributs humains. Notre petite neko mesure environ un bon petit mètre cinquante, sa petite taille fait d’elle une personne à l’apparence fragile et vulnérable, et la rend donc tout simplement irrésistible. L’entièreté de son corps est recouverte d’une douce et épaisse fourrure blanche à rayures noires, de ce fait elle n’a nul besoin de vêtement et n’en porte donc aucun. Comme tous ses semblables, elle a deux oreilles félines qui dépassent de sa chevelure bleue azure et une longue queue touffue. Mais sa chevelure, à bien y regarder, s’apparente plus à une magnifique crinière azure dont elle démêle la plupart du temps un peu les nœuds avec ses griffes. En parlant de cela, les mains de Fuyu ressemblent plus à des pattes qu’à des mains humaines, elle ne possède déjà que quatre doigts, comme tous nos amis félins, soit un doigt de moins que les humains et la plupart des nekos standard. De plus elle n’a pas d’ongles mais a des griffes rétractibles très solides. Il en est de même pour ses pieds, ou plutôt ses pattes de derrière. Toute cette morphologie fait de Fuyu une neko qui a conservé l’entièreté de ses capacités : agilité, souplesse, force, équilibre,… Même ses yeux jaunes sont de véritables répliques des yeux de nos amis les chats, leur pupille peut au gré de la luminosité ambiante ; s’allonger en fente étroite en pleine lumière et se dilater dans l’obscurité. Et sinon pour terminer, bien qu’elle ne porte aucun vêtement, Fuyu consent à porter aux poignets et au bras des petites ceintures pour afficher aux yeux de tous sa « docilité ».





► Fuyu est loin d’être une neko des plus faciles à vivre, c’est une jeune demoiselle très impulsive qui aime vivre sa vie comme elle l’entend. Vous me direz alors pourquoi n’est-elle pas devenue une neko rebelle ? Eh bien tout simplement parce que notre amie reste encore très dépendante des humains, il est si facile de se faire servir un repas que de travailler pour pouvoir s’en payer un, et cela Fuyu l’a bien compris. Si elle joue les nekos dociles, c’est uniquement pour avoir repas assuré trois fois par jour minimum et domicile tout confort. C’est uniquement pour cette raison qu’elle accepte d’être le joujou d’un humain, même si au final c’est souvent elle qui s’amuse avec lui en n’en faisant qu’à sa guise. C’est une neko profiteuse qui vous coûtera cher à entretenir car elle est très gourmande et mange facilement son propre poids par jour, et au niveau de ses goûts alimentaires Fuyu est très difficile, mais en général vous pourrez toujours vous en sortir en lui servant une grosse quantité de viande, après tout, nos amis les félins sont de grands carnivores.

Fuyu est aussi de nature à fourrer son nez un peu partout, c’est une curieuse de première qui ne connaît aucun interdit, avec elle vous serez incapable de garder le moindre petit secret. C’est une fouineuse et une sans gêne qui a une tendance à s’approprier tout ce qu’elle trouve, et cela va sans dire qu’elle a la manière pour obtenir ce qu’elle désire. C’est une fille très possessive et débrouillarde, dès lors considérez que tout ce qui est à vous est à elle. Fuyu est aussi une neko capricieuse et espiègle, si les choses ne vont pas dans son sens vous aurez du mal à vous faire écouter d’elle. Mais si par contre vous exaucez le moindre de ses petits caprices, soyez certain qu’elle sera se montrer affectueuse à votre égard. Fuyu est aussi très joueuse, elle adore faire des petites plaisanteries à son entourage ou à de parfaits inconnus. Elle aime aussi toutes les autres formes de jeux mais est cependant très mauvaise perdante, et la laisser gagner ne serait pas du luxe si vous ne souhaitez pas la voir pourrir le restant de votre journée, mais attention à ce qu’elle ne s’en rende pas compte non plus, sinon le résultat sera le même. Très rancunière la petite neko, mais généralement il vous sera facile de vous faire pardonner en lui accordant quelques petits plaisirs.

Au point de vue de sa sociabilité, Fuyu est très ouverte au monde, elle n’a pas peur des gens qu’elle ne connaît pas. Elle aime aller vers les autres et voir ce qu’ils ont d’intéressant à lui apprendre. Fuyu n’a pratiquement aucun tabou, on peut facilement aborder toute sorte de sujet avec elle, et les sujets les plus insolites sont d’ailleurs ceux qu’elle préfère. Cependant bien qu’elle aime écouter ce que les autres ont à lui dire, cela ne fait pas d’elle une personne des plus compréhensives, en effet si une personne lui parle de ses problèmes, elle aura tendance à s’en moquer totalement sauf si, cette personne a quelque chose pouvant l’intéresser. Fuyu est toujours en quête d’aventure en tout genre, elle aime lorsqu’il y a de l’animation tout autour d’elle. Au niveau des amours, bien que encore très jeune, Fuyu a déjà connu plusieurs ébats amoureux avec ses précédents maîtres et d’autres personnes. Le cœur de Fuyu peut être facile à prendre mais il est plus ardu de le garder, en effet dès que Fuyu se lasse de son partenaire s’en est fini, notre petite neko a tendance en effet à se montrer très folâtre. En somme avec tout ce qui a été évoqué jusqu’ici, on peut dire de Fuyu qu’elle est une véritable épicurienne : elle recherche le plaisir partout et se défait de tout ce qui ne la satisfait plus.






► Dès son plus jeune âge, Fuyu a su comprendre quels étaient ses principaux atouts et a su les exploiter au maximum. En effet dans ce monde, plus on est petite et mignonne, plus on a de chance de survivre, en effet se faire adopter par un maître n’est pas toujours quelque chose de très évident, et obtenir ce que l’on veut de lui encore moins. Dès lors Fuyu sut user très tôt de tous ses charmes, se faisant désirée elle arrivait à trouver des maîtres et des maîtresses qu’elle pouvait pleinement exploiter et ruiner. En effet, elle créait avec ses maîtres une relation si singulière que les rôles étaient tout bonnement inversés. Ceux-ci afin de la garder auprès d’eux n’hésitaient pas à s’endetter jusqu’au cou pour répondre au moindre petit caprice de la jeune demoiselle. Et lorsqu’ils n’étaient plus capables de la satisfaire, Fuyu disparaissait de leur vie et s’arrangeait pour se faire capturer et reprendre dans une quelconque animalerie. En gros Fuyu avait su tirer son épingle du jeu en profitant du système que la société humaine avait créé et mis en place.

Mais bien avant d’en arriver là, des scientifiques, non contents de leurs résultats actuels, voulaient poursuivre leurs fantasmes dans des limites bien au-delà du raisonnable. Ils voulaient pousser la différenciation entre humains et hybrides à son paroxysme. Les gênes de l’animal devaient primer sur ceux de l’homme, de telle façon à ce que même les individus les plus récalcitrants n’aient plus de mal à considérer les hybrides comme pas moins que de simples animaux de compagnie perfectionnés. En effet s’ils ne faisaient rien, les pressions de certains mouvements en faveur de cette espèce bâtarde finiraient par pousser les gouvernements à instaurer des lois et des droits pour le respect et la protection, voir même la liberté des hybrides. Si ceux-ci venaient à être considérés comme des humains, ce serait la fin de tout un commerce très enrichissant. Ce fut donc pour éviter d’en arriver là qu’ils donnèrent naissance le 14 Novembre 1997 à Fuyu, un hybride femelle ayant à la fois les gênes de lion et de tigre blanc. Ce premier essai réussit à combler toutes leurs attentes, leur premier prototype avait certes encore une morphologie quelque peu similaire à l’homme, mais ses caractéristiques animales avaient été poussées à leur paroxysme. L’entièreté de son corps était recouverte d’une fourrure blanche à rayures noires. De plus Fuyu ne possédait non pas cinq doigts, mais bien quatre comme tous les félidés, pas d’ongles non plus mais de belles griffes, pas un visage humain mais plutôt un faciès animal, une belle petite gueule avec des crocs bien acérés. En grandissant d’une année, elle développa même une magnifique crinière qui ajoutée à ses autres attributs classiques d’hybrides, à savoir ses oreilles, sa queue, ses yeux,… Fuyu avait tout l’air d’un fauve si ce n’était qu’elle était tout comme les hommes dotée d’une certaine intelligence et d’une capacité de phonation aux normes.

Ce fut à l’âge de quatre ans, après avoir subi toute une batterie de test, que Fuyu fut présentée à un jury ayant pour but de juger la commercialité ou non du nouveau genre d’hybrides qu’elle représentait. Cependant après une étude de marché approfondie, il a été découvert que les consommateurs à raison de 80% préféraient un hybride plus proche de l’homme que de l’animal. Ce fut donc avec regret que sur cet échec, que nos chercheurs stoppèrent leurs activités non sans faire quelques bénéfices au passage. Fuyu fut vendue à son premier maître pour plusieurs millions, étant une espèce rare et unique le prix n’avait rien de surprenant. Ce fut avec ce maître là qu’elle resta le plus longtemps, au total trois ans au cours desquels, elle épuisa toute la fortune de celui-ci. Elle enchaîna ensuite, de ses sept ans jusqu’à ses quatorze ans, maîtres sur maîtres, elle en eut toute une volée, et tous à la fin s’en mordirent les doigts. En l’espace de ses sept années, elle put rencontrer vingt trois personnes différentes qui ont su prendre soin d’elle, comme elle le souhaitait. Certaines de ces personnes croulent à présent sous de terribles dettes, d’autres n’ont pas supporté le départ de leur neko adorée et ont mis fin à leur vie, d’autres cependant ont su remonté la pente mais ceux-là ne se comptent que sur les doigts d’une main. Mais de toute manière Fuyu se moque totalement de ses anciens maîtres, elle a su se faire reprendre dans une animalerie et guette son prochain maître, en d’autres mots : son prochain nids douillet, son prochain garde manger et son prochain centre de divertissement et de plaisir.





Ton âge : 22ans
Tu penses quoi du fow : Prometteur
Comment as-tu découvert le forum : Top Site
Le code du règlement : Bien Bien !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Fuyu, une vraie petite furie.   Mer 16 Nov - 17:38

Mon... mon... mon octodon s'appelle comme ça! \o/
Je t'aime déjà (Oui bon, je fais de l'infidélité à Anarchy, elle va me taper sur les doigts...).

En plouch, mais ché que t'as déjà tout finit! Omagad!
Une furie sur le clavier aussi? xD

Bienvenue et ... bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Fuyu, une vraie petite furie.   Ven 18 Nov - 16:00




    Bienvenue parmi nous ! Alors .. Pour ma part tout semble bon .. Alors ;

    Te voilà à présent dans la grande famille de Kichi Town ! Maintenant obligé de participer aux repas de fêtes, d'anniversaires, tu vas rapidement ne plus nous supporter. \o/ Pour, alors, rester le plus longtemps, tu peux d'ores et déjà poser correctement tes bagages. Mais pas près de l'écurie, le petit poney de la mer laisse une odeur désagréable avec ses algues... enfin, j'dis ça, c'pour toi hein. .o.

Dès ton arrivée, tu peux !

    ► Aller poster ici pour pas qu'on te pique ton avatar et pour être le seul à l'avoir ! C'classe hein ? =D. C'est aussi pour faire plaisir aux admins, mais... chut. e3e; IWI

    ► Tu viens d'arriver et pour jouer, il te faut un humain ou une bêbête à poils ? Tu vas te sentir seul ? C'est ici qu'il faut aller ! IWI

    ► Humain ou rebelle, il te faut un toit. C'est ici qu'il se demande ; IWI

    ► N'aie pas peur de te perdre avec tes futurs amis. Tu peux très bien constituer une fiche de relation si l'envie t'en prend, par ici. Pour les codes, tu peux te servir de ceux mis à disposition par le staff, demander à un membre ou encore les faire toi-même comme un grand °-° ; IWI


Et surtout ! Bon jeu owo

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fuyu, une vraie petite furie.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fuyu, une vraie petite furie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Voici l'histoire de ma petite Emilie
» Petite feuille verte de nouveaux messages
» La toute petite collection de Saneva (Mac et autres)
» petite lettre au père noël
» les objets nécessaires à l'homme....et dans la vraie vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ▬ ADMINISTRATION ▬ :: 2# étape :: Fiches des Hybrides :: Archives des fiches-