AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un jour quelqu'un m'adoptera, et elle me supportera♫ [PV Anarchy][RP Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Un jour quelqu'un m'adoptera, et elle me supportera♫ [PV Anarchy][RP Terminé]   Ven 30 Mar - 19:38



"Ha mais c'est répugnant!"


Une femme hurlait cette phrase comme elle respirait cette phrase dans toute l'animalerie, murmurant de temps à autre dans sa barbe. Bien habillée, elle était venue ici pour adopter un hybride avant de pouvoir rejoindre ses amies dans une grande villa, afin de se venter de son "nouvel animal de compagnie". Mais voilà, elle s'était approchée trop près de l'hybride lama polaire et s'étant ainsi moquée de lui parce qu'il avait soit-disant un air de faiblard, elle s'était reçu un énorme crachat sur le visage, ce qui ne lui avait pas plu. Non, en fait ça ne l'avait pas vexé, juste qu'il voulait lui apprendre à se taire à cette dindonne qui avait du déplumer on-ne-sait combien de paon pour faire sa magnifique robe.

Haelwezhenn, puisque c'était le nom de l'hybride qui lui avait cracher dessus, se mit alors à faire le poirier. Qu'est-ce qu'il s'ennuyait ici dans cette cage. D'ailleurs, pourquoi était-il dans un plus petit enclos que les autres? C'était simple. Les autres hybrides étaient entre trois et six par cages alors que lui avait été mis seul dans une plus petite structure. Pas de sa faute si il passait sa vie à leur cracher dessus. Enfin, non, si c'était quand même de la sienne puisqu'il ne voulait pas à ce qu'ils aillent se plaindre auprès de lui de leurs malheurs. Non mais ce n'était pas un psychologue non-plus. Il entendait donc parler alors en quoi qu'ils avaient peur des humains, qu'ils désiraient qu'un jour tous seraient libres de faire ce qu'ils veulent sans qu'il y ait quelqu'un à les frapper. *Mais si ce jour arrivait, ce sera moi qui irait vous frapper et vous martyriserais* songeait le lama silencieusement dans sa cage, riant alors lorsqu'il entendait parler aussi de quelques histoires en quoi que l'un se serait fait abandonner après s'être fait tabasser comme un moins que rien, ou que l'autre disait que son ancien propriétaire tentait de le tuer par la famine. *Pitoyable, et ils ne font rien pour s'en sortir?*.

Haelwezhenn avait beau toujours avoir voulu voir d'autres hybrides comme lui dans son pays gelé, mais à présent il souhaitait ne plus jamais les voir. 95% de ces créatures qu'il voyait étaient des bouffons qui se laissaient faire avoir par l'animalerie et qui se faisaient acheter par des humains plus ou moins tordus. Le jeune homme s'assied alors par terre, espérant alors à ce que un jour on le fasse sortir de cet enfer. Non pour ne pas être mieux traité que ces vendeurs qui lui donnaient peu à manger parce qu'il passait sa vie à leur cracher dessus, à se moquer d'eux et à les remballer, mais plutôt parce qu'il ne voulait plus entendre les plaintes incessantes des autres hybrides.

Un des vendeurs arriva, espérant sans doute pouvoir engager une conversation, mais l'hybride lama lui jeta un regard bizarre et affichait un grand sourire. Il s'arrêta à plus de deux mètres de la cage avant de dire avec un sourire un peu forcé :



"Tu devrais éviter de cracher sur les gens si tu veux sortir d'ici."

-Mais ils me dérangent, pourquoi devrais-je être sympathique avec eux?

-Pour te faire adopter?

-Ecoute petit, je vais te dire une bonne chose. Jamais, tu m'entends? Jamais je ne serais un animal de compagnie à un abruti d'humain. As-tu compris?
Et le vendeur partit après s'être reçu un gros crachat sur le visage et un autre sur son tablier. Haelwezhenn laissa échapper un long soupir et regarda avant de se coucher sur cette couette qui lui faisait office de lit dans sa cage l'horloge : il était près de quatorze heures trente-et-une. Le temps que quelqu'un d'autres s'approche de sa cage, il avait le temps de faire une sieste ou deux...♫


Dernière édition par Haelwezhenn Bellovesus le Mer 25 Juil - 0:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anarchy Whammy
avatar
Oh, are you still alive?

Messages : 1460
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 93
Phrase du jour : ...And oh I love it. ♥ ~

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Il a un nom le gamin ? Ah oui, Hael' truc.
Côté coeur:
La rumeur:

MessageSujet: Re: Un jour quelqu'un m'adoptera, et elle me supportera♫ [PV Anarchy][RP Terminé]   Ven 30 Mar - 20:27

Lui, c'est lui !
Anarchy passait, pour la première fois, dans le coin de l'animalerie Ouest. Un sourire malsain s'étira sur ses lèvres alors qu'elle levait la tête vers le bâtiment pour l'observer. Il se découpait sur un azur parfait, sans aucune tache blanchâtre, présentant un superbe bâtiment en terme d'architecture. Un magnifique établissement auquel le style de vieil européen donnait un charme redoutable, le sourire de la jeune femme s’agrandit alors, en pensant à tout les jouets qu'il renfermait. Elle se pencha pour ramasser son sac d'un geste poli par l'habitude, tira un peu sur les bords de sa veste bien trop épaisse pour le temps qu'il faisait, et se remit en route. Un calme étrange l'envahit alors qu'elle entrait, réduisant son excitation à une once de légers frissons. La jeune Anarchy s'arrêta sur le pas de la porte, remettant derrière son oreille une de ses longues mèches de cheveux à l'étrange pigmentation. Ses yeux survolèrent le sol de marbre, les colonnes immaculées et le plafond nu traversé de poutres de bois sombres, cherchant à graver dans sa mémoire sa première et dernière apparition en ce lieu. Plus jamais elle ne prendrait de jouet, après celui ci. Pourquoi en avoir voulu un d'ailleurs ? S'étant réveillée de mauvaise humeur, son côté pervers, sadique, morbide et compagnie avait repris le dessus, et avait clairement décidé, qu'elle voulait un jouet. Elle observa alors les différentes possibilités qui s'offraient à elle. Personne pour accueillir, mais après tout, cela n'était pas plus mal, elle souhaitait choisir seule. Son sourire qui avait disparut revint, cette fois nettement moins malsain. Amusée elle choisit au hasard une direction.

Commun, tous étaient affreusement commun, aucun n'était intéressant, c'était limite si, sans qu'elle ait posé son regard sur eux, qu'ils se soumettaient déjà.

Ses pas la guidèrent à travers la boutique . Elle découvrit beaucoup de « choses » insolites, comme lorsqu'elle passa devant une cage, où plusieurs hybrides semblaient pleurer, avant de se mettre, non, d'essayer de se mettre en valeur devant elle.

Traversant à la volée les derniers recoins de la grande animalerie, la jeune femme marqua un nouveau temps d'arrêt. Elle observa les cages qui s'offraient à elle, soupira, passant une main délicate sur son front et accéléra le pas. Rien du tout, rien, rien, rien. Chat, chien, chat, chien, oiseau, chat, chien. Elle voulait un jouet, un partenaire de jeu tout au moins, pas un vulgaire animal de compagnie, sinon, elle l'aurait prit ce foutu chat.

Ses yeux éclatant tombèrent sur ce qui semblait donc être un hybride isolé. Un nouveau sourire s'installa sur ses lèvres. Cela semblait bien plus intéressant que d'aller s'enfermer chez elle avec un homme croisé matou qui, elle le pressentait, ne comblerait pas ses espérances. Passant une main dans ses cheveux elle s'avança prudemment jusqu'à la cage qu'elle observa d'un mouvement naturel. Seul, les autres étaient tous regroupés. Etait-il réservé ? Ou bien malade ? Elle doutait de plus en plus d'être bientôt satisfaite. Si cette chose était malade, ou réservée, ça ne lui était en aucun cas utile. D'ailleurs, quelle espèce cela représentait ?

Anarchy le voyait bien mi-thon, mi-humain, non ? Ou alors en ours polaire. Un truc en soit, un animal même, quelle preuve de génie. Le regard se porte à droite, puis à gauche sans jamais s'accrocher à d'autres yeux. Pas de vendeur ? Tss, tous inutiles, les sourcils se froncent, la main se porte aux barreaux.

Réveil violent ou léger ? Léger, oui, cacher sa monstruosité pour mieux dominer, exactement. Ses traits se décrispent et un sourire adorable fend ses lèvres, alors que sa main tapote légèrement un barreaux.

« Hum, hum ! Pssschhht... Hum, hého, monsieur l'hybride, debout je vous prie. »

Malheureusement, le ton reste froid, laissant une grande distance entre les individus. L'avait-il entendu ? Cela serait fort gênant si elle devait continuer à hausser la voix ainsi, de plus, sa patience avait des limites. Alors elle continuait de l’appeler, espérant une réponse, elle le voulait, c'était certain, et il serait fâcheux qu'il l'énerve déjà.

_________________
[
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Un jour quelqu'un m'adoptera, et elle me supportera♫ [PV Anarchy][RP Terminé]   Lun 2 Avr - 14:31

Un poney rose était là, devant lui. Elle -car il était sûr et certain que c'était une fille vue la couleur- lui faisait mine de le suivre, là, dans un champs de blé avec un seul arbre en plein milieu. A une branche était accrochée une balançoire de laquelle était tombée une jeune femme métisse aux cheveux rouge. Après l'avoir fraîchement cueillis pour l'aider à s'asseoir afin qu'elle se repose un peu, Haelwezhenn et le poney rose se mirent alors à jouer avec la balançoire, tout en chantant alors des chansons en espagnole. Alors que le lama polaire était au pic de sa joie, il entendit alors une voix plus ou moins féminine :


"Hum, hum ! Pssschhht... Hum, hého, monsieur l'hybride, debout je vous prie."
-Mooouii? C'est toi le poney? Qu'est-ce que tu me veux?

Les yeux de l'hybride s'ouvrirent lentement avant que celui-ci ne se rende compte que c'était un rêve avec tous simplement ce qu'il avait vu dans la journée : le petit poney qu'avait tenue une gamine dans la gamine trois jours plus tôt et le clip d'une soi-disant Rihanna sur l'écran de télévision qui était tout juste au dessus de la caisse et que tout le monde pouvait voir. Maudite femme qui l'avait réveillé, lui Haelwezhenn Bellovesus, alors qu'il faisait un si magnifique rêve! Bref, aussi frais que le poisson d'Ordralfabétix et se fichant totalement qu'il avait parler en même temps de dormir pour parler au poney qui était alors une cliente et qu'il s'était donc ridiculisé, le jeune homme se remit en position assise sur sa couchette avant de regarder alors celle qui avait osé la regarder. C'était une jeune demoiselle, sans-doute son âge, aux cheveux verts. Qu'avait-elle à l'appeler ainsi? Est-ce qu'elle avait elle aussi la ferme intention de l'adopter (il n'aimait pas trop le terme "acheter", ça faisait vraiment objet, mais le terme adopté lui donnait une part d'animal de compagnie, ou d'enfant abandonné) rien que pour lui faire du mal ou alors pour se la racler devant ses copines? En tout cas, si c'était parce qu'elle se sentait seule, elle allait s'en doute être très déçue de se faire refouler par un hybride lama-polaire! Parce que ces bêtes-là, c'est pas très sympathique! Surtout que son sourire ne disait rien qui vaille au lama. Les sourires, c'est jolis, d'accords, mais pour lui sourire dans une animalerie avec des tas de personnes en cage, ça cachait quelque chose de pas très sympathique. Comme par exemple l'adoption d'un certain hybride qu'un humain aurait trouvé à son goût.

Haelwezhenn laissa échapper un soupire avant regarder une nouvelle fois autour de lui pour voir s'il restait encore d'autres clients dans les parages avant de scruter du regard une nouvelle fois cette femme. Sans se lever, ce qui était fort malpoli de sa part, il pencha la tête sur le côté.



"Que me veux-tu?"

Il avait poser sa question sur un ton plutôt sec, exprimant bien alors que cette inconnue n'était pas la bienvenue devant sa cage, et encore moins à lui taper une petite discussion. Puis, si elle voulait vraiment lui gratter l'amitié, l'hybride savait vraiment comme la faire virer d'ici....

[HRPG : je suis désolée si ce n'est pas très grand]
Revenir en haut Aller en bas
Anarchy Whammy
avatar
Oh, are you still alive?

Messages : 1460
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 93
Phrase du jour : ...And oh I love it. ♥ ~

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Il a un nom le gamin ? Ah oui, Hael' truc.
Côté coeur:
La rumeur:

MessageSujet: Re: Un jour quelqu'un m'adoptera, et elle me supportera♫ [PV Anarchy][RP Terminé]   Lun 2 Avr - 16:30

Poney... Sale !
... Lui arracher les yeux, elle s'imagine déjà lui coudre à la place d'un autre orifice, la bouche, s'amuser à faire des puzzles avec son corps affreusement hybride, empailler cet "homme" si l'on peut le qualifier ainsi. Pleins de choses plus ou moins horribles mais, elle s'amuserait beaucoup, riant comme une enfant, le punissant pour l'avoir insulté de poney.

Avait-elle la tronche d'un poney ? Franchement ! Mais, elle devait bien admettre, que sa manière de lui parler, si froidement, avait réveillé une lueur de vie dans ses yeux inexpressif.

Le renard qui s'ennuyait fermement à végété tel une larve à trouvé un jouet, son jouet, le sien, à elle, rien qu'à elle. Elle l'embarquera dans ses combines, l’emmènera boire avec elle, pour qu'il la supporte, le violentera sûrement. Ou peut être pas, il ne faut pas oublier, que lorsqu'on est une larve, on le reste.

N'empêche que c'était son jouet, réservé ou pas, il était à lui dès le moment où ses yeux avaient brillé d'un éclat satisfait. On laisse tomber le masque un moment, les yeux redeviennent vides, le sourire s'efface et le ton se fait atrocement cynique.

« Poney ? Tu arrives encore à trouver des champi' halluci' dans une cage ? Remarque, vu la vue sur les barreaux que tu as, je comprend que tu essayes de tout faire passer pour un monde de bisounours, gamin. »

On aurait pu croire qu'elle était vexée, vraiment, mais en réalité, qu'il la nomme hamster, chienne, éléphant ou autre, elle s'en contrefichait, ça n'était pas important. Ne se considérant pas comme quelqu'un mais comme quelque chose, le mot la désignant avait peu d'importance.

« Ce que je veux ? Ta présence à mes côtés. »


Oui cela aurait pu sembler tellement romantique, une déclaration si soudaine, le coup de foudre entre deux êtres si différents, tel Roméo et Juliette, leurs rangs leur interdisant de s'aimer mais... Si seulement il n'y avait pas eu cette ombre, cette aura malsaine qui se dégageait de son regard, si seulement il n'y avait pas eu ce sourire sarcastique de dessiné sur son visage, ouais, on aurait presque pu y croire.

« T'as pas envie de sortir pour voir les poneys gambader, le nain ? »

Son regard passa en revu les environs, la cage l'intriguait énormément, comment s'habituer à vivre là dedans ? Personnellement, cela ne la gênerait pas, ce n'est pas comme si elle bougeait beaucoup, mais... Les animaux n'avaient-il pas besoin d'espace et tout et tout ? Tandis que les pupilles dorées se remplaçaient face au jeune hybride, sa main droite se mit à caresser les barreaux, et sa pensée qui la traversait peu de temps avant se confirma. Les barreaux étaient vraiment froid, quelle connerie d'avoir foutu sa main là.

« Sérieusement, pas tellement que ça m'intéresse, mais t'es qui au juste ? Un genre d'humain et quel animal  ? 'fin. C'est que tu ressembles pas à un chien ou un de ces animaux communs quoi...»

Elle s'était retenu de dire "quoi", consciente que le traiter en tant qu'objet pourrait le vexer en premier lieu, malgré le fait qu'elle traitait habituellement, tout le monde, même ses congénères d'objets. Quoi c'était mieux que Qui dans son esprit. Bien plus approprié.

_________________
[
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: i   Lun 2 Avr - 20:09

Mais qui était donc cette fille devant lui? Non mais franchement, elle était vraiment plus étrange que n'importe quel hybride sur Terre aux yeux du jeune homme. Elle était là, devant sa cage, avec un air qui ne lui disait rien de bon. Ce n'était pas comme si il avait peur, diantre que non, juste que cela l'intriguait. Il avait déjà entendu des hybrides parler d'humains qui venaient adopter rien que pour des pensées tous aussi étranges les uns que les autres, prenant alors ces créatures à moitié humaine pour des objets. Même si Haelwezhenn n'était pas comme ces peureux qui ne tentaient rien pour s'enfuir, il commençait vraiment à croire que certains être humains avait des pensées fort bizarres, et qu'il valait donc mieux les éviter. Tiens, d'ailleurs, n'était-ce pas une bonne occasion pour ne plus entendre alors les pleurs incessants de ces lâches puisque la jeune femme semblait s'intéresser à lui? Sans doute. Mais il ne devait pas se réjouir très vite, si cela se faisait, cette fille n'irait peut-être pas l'adopter... Puis qui disait que son plan fonctionnerait à merveilles? En tout cas, il écoutait avec attention ce qu'avait à dire cette inconnue.

Il tiqua un peu quant il l'entendit l'appeler "gamin". Un gamin? Lui? Non mais il avait dix-huit ans, ce n'était pas un enfant, non mais! Puis elle avait quel âge pour lui dire ça? Puis d'ailleurs, c'était quoi un "bisounours"? Il avait entendu ce nom plusieurs fois, mais jamais on ne lui avait vraiment dit ce que c'était. Il se força à ne pas répondre que de toute façon, des champignons, de quelle sorte ils étaient, ils y poussaient partout dans cette animalerie vu comment les vendeurs avaient la bonne idée de ne pas souvent faire le ménage dans leur propre boutique. Haelwezhenn eu comme un autre tic quand il entendit alors ce qu'elle voulait de lui. "Ta présence à mes côtés" avait-elle dit, avec un sourire qui ne donnait vraiment pas confiance. Alors comme ça elle avait prévu de l'adopter? Sans doute. Elle semblait avoir du caractère et le lama polaire s'imaginait bien alors la tête qu'elle ferait quant elle apprendra alors sa fugue dans la nature pour devenir alors un homme libre.

Avec grâce, Haelwezhenn se leva de sa couchette pour se mettre en face de l'humaine. Elle l'avait appeler "gamin" puis maintenant "le nain"? De toute façon, les hommes grandissaient jusqu'à l'âge de vingt-cinq ans -contrairement aux femmes qui grandissent jusqu'à à peu près dix-huit ans- et donc il lui restait sept ans à grandir. Et d'ici sept ans, cette inconnue ne l’appellera plus jamais 'le nain" et encore moins "le gamin". Il afficha un sourire avant de répondre alors avec calme :



"Je suis vraiment tenté de sortir d'ici, pour voir les poneys! C'est si mignon, et enfin je pourrais voir des gens au physique potable dans ce pays!"
Il fallait bien qu'il commence déjà à l'insulter! Non mais oh! Bon, il devait avouer qu'elle n'était vraiment pas moche, une belle fille d'ailleurs. Mais elle semblait être très sadique et avoir des idées très malsaine derrière ce petit crâne. Enfin, on lui posa d'autres questions. Tiens? Le vendeur n'avait pas mis une pancarte disant son nom mais aussi de quelle race il était? L'albinos posa un regard sur là où devait être normalement posé alors la planche en bois. Ah, non, elle n'était plus là. Mais qui avait eu l'idée de l'enlever, non mais? Les gens méritaient vraiment des baffes pour voler des pancartes! Ah moins que ce ne soit un des vendeurs pour changer le prix? Ah mais où était donc cette pancarte de.... Haelwezhenn alla la chercher sous sa couchette avant de revenir avec vers la jeune femme. Il avait oublier qu'il l'avait enlever rien que pour embêter les vendeurs, mais bon.

Le jeune homme se pris une pose avec la pancarte dans les mains comme s'il était un prisonnier top-modèle avant de la jeter derrière lui, pensant alors qu'il l'avait tenu assez longtemps pour que cette dindonne la lise. Mais il préféra tout de même y répondre par politesse.



"Pour commencer je suis Haelwezhenn Bellovesus, vous savez quel est mon nom maintenant. Par contre après, j'espère que vous n'avez rien contre les lamas polaires. D'ailleurs je me fiche que vous les aimez ou pas, mais bon, vous m'avez poser des questions, à moi alors...."
Il tint avec ses deux mains deux barreaux en face de lui, avant d'approcher alors son visage, avec un léger sourire.


"Pourquoi voulez-vous m'adopter, moi, et pas quelqu'un d'autre?
Il se demandait tout de même pourquoi ne prenait-elle pas une autre personne pour jouer son esclave. Il y en avait plus d'une trentaine dans les cages, et pourtant elle était venue vers lui, une créature qu'elle aurait pu éviter. L'hybride fronça les sourcils avant de poser sa deuxième question,sans doute plus important pour lui.

"Tu veux ma présence à tes côtés ; c'est mignon, ça te donne aussi un air cruche, mais... Pourquoi donc?"
Revenir en haut Aller en bas
Anarchy Whammy
avatar
Oh, are you still alive?

Messages : 1460
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 93
Phrase du jour : ...And oh I love it. ♥ ~

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Il a un nom le gamin ? Ah oui, Hael' truc.
Côté coeur:
La rumeur:

MessageSujet: Re: Un jour quelqu'un m'adoptera, et elle me supportera♫ [PV Anarchy][RP Terminé]   Mer 30 Mai - 18:45

A ce jeu là, je suis le roi.
Haelwezhenn Bellovesus... Oui, bon, non. C'était trop long, le nain ou gamin, c'était plus simple, bien plus simple. Plus choquant que le nom encore, la race... Un lama polaire ? Depuis quand des lamas étaient polaires ? Ces bestioles là vivaient dans les pays chauds à ce qu'elle savait.
En un imperceptible sourire sarcastique elle lui répondit lentement.

« Oui c'est mignon, n'est-il pas ? Je suis adorable je sais, je sais. Ensuite, n'est-il pas normal, de se tourner vers quelque ch... Quelqu'un, de seul ? Tous les autres sont en groupes
dans les cages, tu es seul, tu es intéressant. C'est logique, gamin. »

Totalement, voir un être particulier, à l'écart des autres, c'est curieux. Principalement si en plus, il n'y a aucune indication quant à cet être.

« Il n'empêche que, lama polaire ? Cela existe réellement alors...»

S’exprimant de sa voix faussement joyeuse, l’adolescente appuya d’une façon discrète mais facile à remarquer sur le dernier mot de sa phrase, insinuant qu’elle ne croyait pas une
seule seconde que cela puisse être la race de son vis-à-vis. D’un autre côté, s’il était sérieusement un lama venant du grand froid, ça ne ferait qu'ajouter de l'amusement à ce futur jouet.
Ah la la. Elle l'imaginait déjà, se vautrer sur le tapis, ses propres pieds sur son dos, tout comme dans Alice au pays des merveilles.
D’une main, elle réajusta le pendentif en forme de clef qui était toujours autour de son cou, sans cesser d'observer l'environnement de l'objet. Oups, excusez l'erreur, de l'hybride.
Aucun détail ne lui échappa, c'était affreusement sale, sombre et vide.
Laissant ses mains retomber sur ses flancs, la jeune femme soupira en voyant le regard de la chose tant convoitée. Ce Hael' allait être amusant, elle le savait. Elle savait cependant aussi qu'il serait difficile à dresser. Un rebelle, cela se voyait à l'espèce de lueur qui semblait régner dans ses pupilles, c'est ainsi qu'elle le voyait. Elle calma son imagination en ce qu'il s'agissait de son probable futur, et lui tendit la main à travers les monstrueux barreaux de fers.

« Anarchy Whammy, ta future colocataire

De même que quelques minutes avant, elle insista sur le dernier mot, de façon ironique toutefois. Elle s'était fait violence afin de ne pas remplacer le "colocataire" par "maîtresse", tout comme elle s'était mordu la joue afin de minimiser un maximum son ton sarcastique.


Non je m'excuse pas, je suis la Reine Déesse Anarchy alors j'prends le temps que je veux et et et et... ~ Pardon.

_________________
[
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Un jour quelqu'un m'adoptera, et elle me supportera♫ [PV Anarchy][RP Terminé]   Sam 30 Juin - 18:23

Mais qu'est-ce que cette femme était étrange. Non, elle ne lui disait rien qui vaille, autant rester un peu sur ses gardes. Il n'était peut-être pas devin, mais Haelwezhenn se doutait qu'elle ne voulait pas lui faire de gros câlins comme une petite fille avec sa peluche. D'ailleurs, est-ce qu'elle aimait le danger? C'est ce qu'il se demandait. Après tout, elle avait dit elle-même qu'il était intéressant de le voir seul dans une cage alors que les autres étaient formés en sorte de petites sectes dans leur cage, se soutenant les uns les autres lorsque la porte du magasin étaient fermés, mais se faisant quelques fois les coups les plus bas quand un humain s'approchait d'eux. Psychopathe, elle devait l'être en effet. Mais elle venait de l'appeler "gamin", cela commençait un peu à lui taper sur un nerf, mais il devait rester calme.

"En effet, lama polaire. Vous ne connaissez pas? Après tout, cela ne m'étonnerait pas de votre part avec votre air de passer plus votre temps à vous brosser les cheveux qu'à lire des livres."

Est-ce qu'il osait insulter cette inconnue dont la tête ne lui revenait pas d'abrutie? En effet, oui. Il avait envie de lui lancer des vannes, tous ça pour la faire fuir. Remarque, en la voyant s'approcher un peu plus de la cage, le jeune hybride devina alors tout de suite que ça n'allait pas être un jeu d'enfant pour ne pas être adopté par elle. Elle avait l'air... disons... assez heureuse, vu le ton qu'elle avait prit pour s'exprimer. Anarchy? Quel prénom bien étrange, il ne l'avait jamais entendu auparavant. Mais en tout cas, il n'allait pas dire non plus que c'était moche. Disons qu'il trouvait que ça sonnait plutôt bien. Elle se présenta ensuite comme étant sa future colocataire. Est-ce qu'elle se moquait de lui? Sans doute.

Haelwezhenn n'était pas aussi bête qu'il en avait l'air. Colocataire? Il savait déjà ce que ça voulait dire : elle allait l'adopter et faire de lui son esclave pour le restant de ses jours. Esclave? Non, l'albinos avait un plan en tête : d'abord connaître par cœur l'extérieur, cette ville, pour pouvoir un beau jour s'enfuir. Oui, quel beau plan. Cependant, il avait en soit un doute. N'ayant aucunement confiance aux humains, il avait le don de s'imaginer beaucoup de choses. Est-ce qu'elle allait lui mettre une chaîne pour éviter à ce qu'il s'en ailler? Ce n'était point impossible : les scientifiques dans son pays avaient attachés quand même leurs chiens pour éviter qu'ils s'enfuient à cause de leur maltraitance. Il ne voulait pas risquer le fait d'être prisonnier, mais en regardant les autres hybrides, il se dit qu'il valait mieux tenter quand même la chose que de rester encore avec ces autres hybrides qui pleuraient leur liberté. Puis d'un côté, si jamais il n'arrivait pas à retrouver la sienne, Haelwezhenn préférait avoir comme maîtresse une femme à caractère qu'une pauvre cruche qui est là à le chouchouter en se disant "oh pauvre petite créature, je sais à quel point tu as souffert!". Si il devait rester une bonniche toute sa vie, autant avoir une vie pleine de rebondissements! Puis après tout, il ne détestait pas tant que cela les coups.

Il laissa échapper un soupire avant de prendre la main que lui tendait Anarchy pour la serrer, silencieux. Il était un peu bloqué. A son ancien campement, les hommes se serraient la mains, les femmes se faisaient la bise, les hommes faisaient la bise-main aux femmes, et les hybrides restaient de côté. Du coup, il ne savait pas si il devait faire une bise-main, n'ayant pas du tout envie à ce que ses lèvres touchent ne serait-ce que pour quelques secondes afin de la saluer ou pour une quelconque autre forme de politesse.

""Colocataire"? Dites tout de suite "maîtresse", ne cachez surtout pas le fait que vous voulez me posséder pour avoir un serviteur pour faire tous ce que vous voulez."

Le jeune homme afficha un léger sourire. Non, il allait quand même s'amuser un peu. Puis après tout, pourquoi ne pas connaître maintenant ce qu'il pouvait appeler "la vraie vie d'un hybride"?
Revenir en haut Aller en bas
Anarchy Whammy
avatar
Oh, are you still alive?

Messages : 1460
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 93
Phrase du jour : ...And oh I love it. ♥ ~

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Il a un nom le gamin ? Ah oui, Hael' truc.
Côté coeur:
La rumeur:

MessageSujet: Re: Un jour quelqu'un m'adoptera, et elle me supportera♫ [PV Anarchy][RP Terminé]   Dim 1 Juil - 12:50


Oh, le petit garnement, oser s'attaquer à ses cheveux, à son apparence, que c'est bas.

« Il est vrai que se brosser les cheveux est une activité primordiale comparée au fait de s'intéresser aux hybrides et à leurs espèces. De plus, n'est-ce pas à cause de ton apparence que l'on te traite comme une vermine ? Alors, en prenant soin de la mienne, je m'assure une vie que jamais tu ne connaîtras. »

Les yeux s’écarquillent et un soupire à fendre l’âme se fait entendre ; elle qui avait tant fait pour paraître un minimum agréable et sympathique, venait de se jeter dans la gueule du loup en lui parlant sur ce ton si hautain. Tant pis, psychopathe un jour, psychopathe toujours.

A son plus grand étonnement, il avait accepté sa poignée de main, elle qui pensait qu'il allait la rejeter en lui proférant maintes et maintes insultes, elle garda sa main dans la sienne afin de l'attirer brusquement vers elle, malgré sa petite force... Qu'est ce que je raconte, malgré sa force inexistante.

« Ma foi, il semblerait que tu m'aies vexé gamin. Je ne souhaite pas te posséder pour faire de toi un serviteur, elle s'approcha quelque peu de lui et lui souffla le reste de ses paroles d'un air dédaigneux, un point amusée, en aucun cas avoir une pauvre bestiole pour faire ce que je souhaite est amusant. Ce qui est amusant, c'est de savoir comment tu vas t'en sortir. »

Ah, il était vrai que supporter la personnalité psychopathe, sans sentiment, vicieuse, droguée, alcoolique, légumesque | en aurais-je oublié ?- d'Anarchy, ce n'était pas spécialement une partie de plaisir. A dire vrai, supporter Anarchy tout court était un vrai défi, qui arriverait à ne pas devenir fou à cause de ses fréquentes amnésies et de ses changements de caractère tous les jours, franchement ?

Toujours est-il que sur le moment présent, la damoiselle lâcha la main de l'hybride et se leva d'un coup avant de s'éloigner de la cage en jetant ce masque souriant qu'elle gardait depuis qu'elle avait posé un pied dans l'animalerie.

Petit regard à droite, petit regard à gauche, quasiment personne se trouvait à proximité. Elle se dirigea vers le comptoir et échangea quelques mots avec le vendeur qui soupirait grandement. L'acheter ? Oh, non, payer de suite l'hybride ne serait en rien amusant, elle voulait le faire attendre un petit moment dans sa cage. C'est pourquoi elle alla végéter devant quelques cages, se retenant de leur lancer son cutter en plein dans les yeux. Ces petits yeux suppliant qui lui donnait tout simplement envie de gerber. Pourquoi donc espérait-il se faire adopter ? Espérer ne mène à rien si ce n'est à de la déception. La preuve, lorsqu'elle passait à une autre cage, certains hybrides étaient à la limite des pleurs. Pathétique.

Après avoir fait le tour des objets tous plus répugnant les un que les autres, elle se repositionna devant la cage du gamin, c'est à dire, accroupie, une main sur un barreau. D'un air grave, elle prit la parole.

« Dis moi le nain, tu as déjà tué quelqu'un ? »

Simple moyen de précaution, ou pas. Elle voulait savoir s'il était si dangereux, si encombrant, comme lui avait annoncé le vendeur, elle voulait juste savoir s'il pourrait devenir son jouet.
« Dis moi gamin, aimes-tu les jeux ? »

S'il pourrait réellement l'amuser, si un jour elle s'en lasserait.
« Dis moi gamin, veux-tu jouer au chat et à la souris avec moi ? »

Histoire de savoir si jamais il allait la laisser seule ou s'il accepterait de jouer avec elle, histoire de savoir si elle devrait le forcer.
Là ça pouvait devenir carrément flippant, devrait-elle se calmer ? Sûrement, sauf qu'une Anarchy déterminée, c'est dur à stopper.
Et la souris, ce sera toi.

_________________
[
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Un jour quelqu'un m'adoptera, et elle me supportera♫ [PV Anarchy][RP Terminé]   Dim 1 Juil - 20:59

Elle l'énervait. Mais en même temps, elle l'amusait. Sa vie n'allait pas être aussi ennuyante qu'il ne le pensait, non. Si elle était tout le temps comme ça, à rendre ses vannes, il était sûr et certain que ses journées n'allaient pas être longues et monotones et rien que l'envie de lui faire pourrir la vie à cette étrange Anarchy. Mais malheureusement, elle partit vers le vendeur pour aller ensuite vers d'autres hybrides, sans lui dire quelque chose avant. Mais qu'est-ce qui se passait? Elle voulait un autre hybride après l'avoir embêter? Est-ce qu'elle voulait vraiment des légumes comme ça chez elle? Peut-être qu'elle souhaitait alors une personne plus facile à martyriser avec un caractère moins rebelle.

Mais pourquoi est-ce qu'il la suivait du regard? Pourquoi est-ce qu'il semblait être tant déçu de la voir s'éloigner de sa cage? Haelwezhenn lui-même ne comprenait pas pourquoi, peut-être que d'un côté il désirait vraiment l'avoir pour maîtresse. Après tout, elle voulait jouer apparemment avec lui et lui avec elle. Pour une fois qu'il avait trouver quelqu'un aussi joueur que lui. Cependant, il ne voulait pas l'avouer, il ne devait pas envier une humaine et ne devait pas pourtant risquer. Mais lorsqu'elle revint, le jeune lama polaire faillit afficher un léger sourire, mais en croisant son regard, il détourna sa tête pour faire croire qu'il avait regarder pendant tout ce temps les hybrides d'à côté. Non, qu'il était bête : si elle revenait, c'était sans doute pour commencer à jouer avec lui.

Quand Anarchy réapparut devant sa cage, il fut un peu étonné de ses questions fortement étrange. Cependant, elle avait l'air décidée de jouer avec lui. Mais il se posait une question fortement étrange : qu'était le jeu du "chat et de la souris"? Malheureusement, en Antarctique, il n'y avait pas beaucoup de chats et de souris et les seuls qu'il avait vu dans toute sa vie n'était autre que les hybrides qui en avaient les gênes dans le magasin.

"Pour commencer, je n'ai jamais tuer...."

Est-ce qu'elle voulait commanditer un meurtre? Haelwezhenn devait faire quand même attention à ce qu'elle ne lui donne pas l'ordre d'aller assassiner le chien du voisin parce qu'il aboie trop, ou même le propriétaire de l'animal.

'... puis si tu veux tout savoir Anarchy, je suis joueur, extrêmement joueur même...."

Le jeune homme afficha un sourire narquois. Non pas la peine de trouver un moyen de s'enfuir, jamais il ne fuira devant cette fille aux cheveux verts, non, jamais. Il lui empoisonnera la vie tout comme il sentait qu'elle allait empoisonner la sienne.

"...alors donc, même si je ne sais pas ce qu'est le jeu que tu me proposes, je suis près à y participer."

Même si il sentait que ce jeu pouvait partir extrêmement malsain, il était prêt à risquer sa vie pour jouer avec ce qui allait être désormais sa maîtresse. Mais après tout, il fallait bien qu'il s'amuse temps qu'il était là! Puis de toute façon, déjà qu'il n'avait aucun droit dès qu'il est né, il n'avait absolument rien à perdre, non?
Revenir en haut Aller en bas
Anarchy Whammy
avatar
Oh, are you still alive?

Messages : 1460
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 93
Phrase du jour : ...And oh I love it. ♥ ~

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Il a un nom le gamin ? Ah oui, Hael' truc.
Côté coeur:
La rumeur:

MessageSujet: Re: Un jour quelqu'un m'adoptera, et elle me supportera♫ [PV Anarchy][RP Terminé]   Ven 6 Juil - 13:14


Elle l'avait su. Dès qu'elle avait posé son regard doré sur lui, elle s'était tout de suite imaginé l'adoptant pour faire de lui son nouveau jouet. Elle avait cependant trouvé encore mieux, en plus d'être son jouet, il allait être son compagnon de jeux. C'était la première fois, sans compter Keith qui n'est pas hybride, qu'elle pouvait décemment jouer sans forcer le partenaire. Il est vrai, qu'obliger un être vivant à certaines choses, était particulièrement jouissif pour Anarchy dans son état, mais ! Jouer avec quelqu'un devait être pas trop mal non plus, nouveau surtout.

Sa main se détacha du barreau alors qu'elle suivait du regard son geste. C'était froid, quelle idée d'avoir des barreaux de fers plutôt que de bois. En même temps, s'il y avait des hybrides dragons, ils pourraient cracher du feu et détruire leurs cages et et et ! C'était stupide. On ne trouvait jamais ce genre d'hybride, au grand désespoir d'Anarchy. Elle se repassa les paroles de la Chose en mémoire, et fronça les sourcils.

« Tu ? »

Elle ne rêvait pas là, il l'avait bel et bien tutoyer. Il avait osé, il avait osé, il avait osé !

« Sommes-nous donc assez proche pour nous permettre quelque chose de si intime ?»

Elle abordait un sourire cynique, qui crachait derrière ses paroles un gracieux ; Va te faire enfourner à sec par un lama Je fais ce que Je veux de toi, moi je peux dire des horreurs et être familière, te proférer n'importe quelles insultes au point de faire retourner les personnes les plus saintes au monde dans leurs tombes, mais toi, tu la fermes et tu me traites en Souveraine avec un grand S.
Et dire qu'un simple petit sourire pouvait dire tant de choses.

Oubliant ce fâcheux incident, ou plutôt en le gardant en mémoire pour plus tard, - parce que oui, elle lui ferait payer cet affront au plus vite, quitte à le faire dormir sur des piques d'aciers- elle soupira et tourna la tête vers le vendeur. Se retournant vers la Chose, elle posa une question existentielle, de son fabuleux air hautain.

« Bon, j'vole la clef de ta cage et on se tire, ou je t'achète convenablement avec de jolis petits papiers et un adorable collier rose pour ton cou que j'étranglerais un jour... Ou
encore... Scellons notre engagement pour le jeu, d'un premier jeu justement. »

Elle fouilla un instant dans ses vêtements afin d'en sortir un marqueur noir, son marqueur noir. Elle reprit de force la main de l'hybride, on s'en doute, avec une douceur extrême – gloire à l'ironie - et y déposa son adresse.

«Je vais voir le vendeur. Je lui demande la clef, pour voir si on s'entend bien, si je peux payer pour t'avoir avec moi ensuite. Au moment où j'ouvre ta cage, tu me pousses, violemment, fais toi plaisir, tu n'auras certainement plus cette chance ensuite. Je veux que tu baves, que tu hurles, simplement, que tu deviennes un monstre, un pauvre cabot qui a la rage. Ou un lamas polaire qui a la rage, comme tu le souhaites. Tu te barres de l'animalerie en courant après avoir bousculé des cages d'hybrides en riant comme un damné, clair ?

Disons que si tu réussis, tu vas chez moi, à l'adresse indiqué sur ta main, la porte sera sûrement ouverte. Disons que si tu réussis, je t'accepte chez moi, je t'accepte dans mes jeux.

Si tu échoues et que tu n'arrives pas à aller jusqu'à chez moi... Tant pis pour toi, je n'ose même pas imaginer ce que le mec là-bas, elle tourna la tête vers le vendeur, te fera. Quoi
que... Si, j'imagine bien. Tu sais si il torture les méchants hybrides avant de les euthanasier ? »

Arriverait-elle à s'y faire ? S'il y arrivait, elle vivrait réellement avec. Enfin, il y avait déjà Koron, mais elle ne le voyait jamais. Elle aimait être seule, enfin, c'était plus une habitude mais aussi quelque chose qu'elle appréciait, puisque les gens, elle n'aimait pas spécialement cela. Même si, parfois, être accompagnée ne la dérangeait pas trop... Après, tout cela dépendait de son compagnon en question, là, ça devrait coller. De toute façon, s'il y avait un souci d'adaptation ou autre...

Une maison, c'est rempli de couteaux. ♥

C'était la première fois qu'elle souriait de toute ses dents, même si cela sonnait atrocement faux, depuis qu'elle lui parlait. Elle était tellement ravie de mettre en place ses nouveaux
jeux, qu'elle en imaginait déjà d'autres, des centaines. Faire une overdose de sel, c'possible ? Elle lui ferait bien subir tiens...
Non, cela ne virait pas à l’obsessionnel, en aucun cas, qu'imaginez vous donc ?
Que la partie commence !

_________________
[
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Un jour quelqu'un m'adoptera, et elle me supportera♫ [PV Anarchy][RP Terminé]   Ven 13 Juil - 21:50


Haelwezhenn ne semblait pas avoir bien compris la chose. Elle voulait déjà commencer à jouer avec lui? Bon, d'accord, il n'était pas contre le fait de faire ce qu'elle demandait, mais il y avait un petit hic. Lui? Baver comme un sauvage? Un lama enragé? Jamais de la vie! Non, il n'était pas dans ce genre : à se faire passer pour un hybride sale et entièrement fou. Puis même, les vendeurs le connaissaient déjà assez bien et sauraient que quelque chose s'est passée entre cette Anarchy et lui. Malgré leur tronche, ils n'étaient pas aussi bêtes qu'ils en avaient l'air. Et baver.... cela le dégoûtait parce que c'était gâcher de la salive pour rien. C'est vrai quoi! Si il bavait, il n'aura peut-être sans doute pas assez de salive pour cracher sur les gens après! Alors autant la conserver.

L'hybride albinos fixa alors ce qui allait être sa toute première maitresse et lui adressa un léger sourire. La frapper? Oh que non, tout de même! Il ne ferait jamais ça pour la bonne cause que c'était une personne civilisée (et sans-doute bien plus civilisée que certains humains) et que jamais il posera la main sur une femme. Mais il ne s'empêchera pas de pousser violemment cette fille pour lui cracher dessus. Juste lui cracher dessus? Oui. Si il la frappait, ou voulait lui jeter un objet dessus -malheureusement il n'y a pas de noix de coco dans les parages- alors cela ne ferait que lui faire perdre du temps. Dans une fuite, il faut être rapide et agile, à l'affut de tout mouvement.

Puis même, si il se faisait attraper, qu'est-ce qu'il avait à perdre? Sa liberté? De toute façon, il n'était pas sûr que l'avoir en allant avec cette fille. Puis qu'importe. Au moins il se serait amusé quelques instants, et aurait fait joujou avec Anarchy pour son plaisir. Puis des coups? Oh si jamais ils le battaient, ils lui feraient plus plaisir qu'autre chose. Bon d'accord, il se défendait lorsqu'on le frappait, mais cela ne voulait pas dire qu'il avait quelques tendances masochistes.


"Cela me va. Rendez-vous chez toi alors~♥"
Oui, Haelwezhenn était prêt à commencer à jouer avec elle. Regardant de ses yeux émeraudes l'adresse avec un petit sourire, il s'imaginait déjà sa "liberté". Et si il arrivait à s'enfuir? Est-ce qu'il devrait dans ce cas aller chez cette femme? D'un côté il serait libre, mais d'un autre, il aurait envie de montrer à Anarchy qu'il avait gagné....
Revenir en haut Aller en bas
Anarchy Whammy
avatar
Oh, are you still alive?

Messages : 1460
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 93
Phrase du jour : ...And oh I love it. ♥ ~

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Il a un nom le gamin ? Ah oui, Hael' truc.
Côté coeur:
La rumeur:

MessageSujet: Re: Un jour quelqu'un m'adoptera, et elle me supportera♫ [PV Anarchy][RP Terminé]   Ven 20 Juil - 18:47


Et comme toujours, tout se passa comme prévu. D'une mine réjouie, elle fit ce qu'elle avait à faire, plus précisément, rapporter la clef et libérer son nouveau jouet. Elle le regardait partir avec un léger sourire aux lèvres, un sourire qui s'agrandit en pensant qu'elle venait de récupérer un hybride sans même le payer, et ça, c'était encore plus génial, ça, ça ajoutait et ajouterait de l'adrénaline dans ses jeux. Elle se fit relever par une cliente ayant assisté à la scène, et qui pestait de tout ses forces que certains hybrides devraient se faire noyer dès leur plus jeune âge. Anarchy fixa la porte sans quitter son sourire. La cliente venait de lui donner une horrible idée que le Gamin subirait dès ce soir, pauvre chose. Elle se demanda tout de même un instant s'il l'attendrait bien sagement devant sa porte pour vivre chez elle. En soupirant légèrement, elle se dit que oui il le ferait, elle avait vu dans son regard qu'il était un joueur, alors s'il avait accepté le jeu, il resterait, c'était certain. C'est pourquoi, après avoir poussé la jeune femme, non sans un cris d’agacement de celle-ci, elle entrepris de se diriger vers son appartement en chantonnant.

~[-]~ Ceci est une porte entourée d'eau, étant fermée, elle signifie que nous continuerons à l'appartement pour la noyade du Gamin. 8D *fuit.*
Nage petit Lama.

_________________
[
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Un jour quelqu'un m'adoptera, et elle me supportera♫ [PV Anarchy][RP Terminé]   Mer 25 Juil - 0:22

Anarchy le délivra : le jeu venait de commencer. Sans aucune gêne, et prenant même plaisir à le faire, Haelwezhenn poussa violemment la jeune femme, la faisant tomber par terre. Il s'arrêta deux secondes rien que pour lui envoyer un bon gros crachat dessus afin de lui faire part de tout le "respect qu'il avait pour elle". Ou du moins, pour vous dire qu'elle n'était pour lui qu'une sale peste d'humaine et qu'il n'obéira à aucun de ses ordres contrairement à ces autres hybrides qui étaient en train de couiner dans leur cage. Mais avoir cracher sur ce qui allait être sa maîtresse, quoique "sa camarade de jeux" en soi, le jeune albinos ne s'attarda pas à partir au plus vite avant que les vendeurs, alertés par le cri d'une femme qui avait assisté à la scène, ne viennent le prendre.

Cependant, au grand étonnement d'Haelwezhenn, sa fuite fut très facile. Courant vite, quoique moins que d'habitude du fait qu'il ait été enfermé pendant quelques temps, il avait pu rejoindre avec facilité et très vite à la porte. Bien sûr, il faillit se recevoir la vitre, je vous l'avoue, mais il réussit tout de même à sortir de la boutique avant de disparaître dans les rues du quartier....


[HRPG : je suis vraiment tombé sur une dingue, mais c'est ce que j'adore chez toi ♥ XD ]

RP Terminé !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un jour quelqu'un m'adoptera, et elle me supportera♫ [PV Anarchy][RP Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un jour quelqu'un m'adoptera, et elle me supportera♫ [PV Anarchy][RP Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quoi et en quelle quantité pour un bébé de 8 mois?
» la rhubarbe est elle autorisée en PP...?
» 50 ans après le tournage du Jour le plus long
» elle est belle la montagne
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPS FINIS-