AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une soirée cinoche? [Liiiiiiiiibre ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Une soirée cinoche? [Liiiiiiiiibre ♥]   Lun 24 Déc - 1:02

Cinévore ♥

Ce jour-là c'était un mercredi. Le jour des sorties cinéma dans le planning interne de Pim. Alors la question ne se posait pas, elle irait au cinéma. Sûr.
Il y avait eu une teuf la veille, et elle s'était mise tellement minable qu'elle était encore à moitié rapate le lendemain à son réveil, à quinze heures et des poucettes. Une bonne partie de l'après-midi était bouffée, sans parler de la matinée foutue, mais elle s'était couchée pendant la matinée alors le problème n'était pas en soi une catastrophe atomique. C'était après tout pas le dernier matin de sa vie, elle pourrait profiter des nuits comme des journées autant qu'elle le voulait. La grande classe. La soirée s'était faite à l'extérieur et c'était tant mieux vu le foutoir monumental qu'ils avaient foutus. Du moins tant pis pour l'organisateur de la fête qui aurait à tout ranger le jour-même, Pimi elle avait déjà fait le ménage de son loft -pour une fois!- et était peinarde, affalée dans le canapé à regarder les dessins animés, sa tasse de chocolat chaud d'un côté et son verre d'eau dans lequel se dissolvait une aspirine de l'autre. Lendemain de soirée lambda, donc.

Pim n'avait aucune envie de prévoir quel film aller voir, elle se rendrait compte des séances directement au cinéma. Vu l'heure et le temps qu'elle mettait à se préparer, elle irait le soir mais ça craignait pas trop vu qu'on était le week-end. Enfin dans son horloge interne. Elle savait plus trop bien, là, puis peut-être que le week-end chez les nippons c'était le mecredi et le jeudi, ce serait con mais pas impossible. Fin bref, d'ailleurs plus tard dans la nuit, si le film durait pas huit heures, elle pourrait toujours se trouver une boîte sympa où teuffer encore un peu. Même si elle buvait moins que la veille rien n'était catastrophique, l'important étant de s'amuser. On est jamais repus!
Le son de la télé était déjà trop fort pour elle mais elle s'en foutait, elle avait vécu pire comme gueule de bois. Et puis comment est-ce qu'elle allait faire au ciné si elle n'était même pas capable d'écouter les Bisounours volume quinze sur soixante? Non, décidément, elle se faisait trop vieille pour ce genre de choses et ça n'allait pas du tout. Elle devait absolument faire une semaine de fiesta non-stop pour se remettre dans le bain! C'était décidé, elle ne foutrait rien de la semaine, mis à part faire la fête. Elle avait de l'argent de côté, les factures étaient payées, tout allait bien dans le meilleur des mondes, DONC raison de plus pour fêter tout ça!
Une heure plus tard environ, le chocolat était sifflé, l'aspirine aussi mais elle ne faisait absolument pas effet, rien de grave. Pimi se leva, courut dans sa cuisine pour piquer un croissant dans la corbeille à croissants frais de la boulangerie d'en face -seule boulangerie du coin, incroyable! Tout en mangeant, elle alla ouvrir son armoire et commença à trier les fringues qui pouvaient éventuellement être portés ce jour-là. Le temps était plutôt au beau fixe: quelques nuages mais rien de dramatique et le soleil ne semblait pas vouloir dégager. Il faisait néanmoins un peu froid, normal en hiver, alors une petite veste serait de rigueur. Pim jeta sur son lit un short en jean, un vieux haut manches courtes blanc délavé, des collants chair, des chaussettes hautes bariolées, des guêtres, une paire de bretelles. Niveau chaussures, elle pourrait toujours se servir des converses qu'elle gardait dans un coin ou des Doc Martens roses qu'elle adorait porter quand elle ne savait pas vraiment comment se saper. Ceci fait, elle alla prendre une douche, s'habilla, se coiffa et c'était pas une mince affaire, puis elle retourna se faire un chocolat chaud -bouillant, même, et retourna moisir sur les coussins mous de son canapé six places.

La nuit tomba plus rapidement que ce qu'elle avait pu imaginer et c'est précipitamment qu'elle s'enfuit de chez elle, manquant presque pour la peine de fermer à clefs. Finalement partie, elle se mit à courir vers l'arrêt de bus le plus proche -pas très loin, en fait, mais elle avait peur de louper le prochain bus intramuros- et chopa la ligne qui la mènerait au cinéma dont elle ignorait parfaitement l'emplacement. Bon, elle savait qu'il était plutôt grand, sans doute qu'elle n'aurait pas trop de mal à le trouver. Puis même, les autres gens dans la rue étaient du coin alors sans doute qu'ils pourraient la renseigner. Même si son accent japonais était minables, les nippons le lui pardonnaient, appréciaient le geste et lui donnaient poliment -soit sans trop se foutre de sa gueule- la réponse à la question qu'elle avait posé. Pimi se sentait bien ici: c'était grand sans être gigantesque, elle avait un appartement tout ce qu'il y avait de sympathique, et elle s'était déjà fait un bon nombre d'amis malgré le fait qu'elle ne soit pas originaire du coin. Le racisme inné des japonais n'était finalement pas si terrible que ça.
Elle avait délibérément choisi de ne pas mettre ses écouteurs dans ses oreilles pour se concentrer sur le chemin à emprunter. Avec son sens de l'orientation défaillant il lui arrivait encore parfois de se perdre ce qui commençait à devenir gênant avec tous les entretiens et rendez-vous qu'on lui fixait de part et d'autres de la ville. Le cinéma n'était pas si loin et elle descendit lorsque le panneau s'alluma en sa faveur. Étonnamment ou pas elle ne fut pas toute seule sur le coup: bon nombre d'asiatiques descendirent aussi à cet arrêt, en majorité des jeunes gens en couples ou entre amis, des bandes de cinq ou six personnes. Elle serait loin d'être isolée et si jamais elle avait envie de discuter avec quelqu'un, elle pourrait très facilement le faire. Parfait!

Il y avait plusieurs files d'attente et ce ne fut pas si long. Elle avait choisi le film de la première salle, la plus grande et la plus confortable, qui était un film d'action aventure fantastique qui avait l'air un peu niaisouille mais avec lequel elle pourrait se fendre la gueule facilement, tant mieux. Elle avait sa place, mais avant de rentrer elle voulut aller se chercher à boire, mais surtout du pop-corn. Pas de cinéma sans pop-corn, c'était la tradition et puis c'est tout. Les gens par contre devaient avoir la même tradition parce que Pimi n'avait jamais vu de queue aussi longue pour du pop-corn. Tant mieux, l'industrie du maïs serait pas en faillite comme ça.
Vint son tour, elle choisit le format maxi, un kilo d'explosion de maïs, ça promettait. La machine pop-cornait et elle patientait, et quand ce fut prêt elle arracha l'énorme sachet rempli à ras bord de pop-corn des griffes de la machine. Sauf qu'elle se retourna un peu trop brutalement, elle ne regardait rien du tout, elle avait déjà la main dans le carton et PAF! Elle percuta quelqu'un, et fit tomber TOUT LE PAQUET par terre. Vive les doués.

- ET MERDE! Ça va, rien d'cassé? Fait chier, mes pop-corn...
Revenir en haut Aller en bas
Gun Light Star
avatar


Messages : 65
Date d'inscription : 26/12/2012
Phrase du jour : (^_\^")

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Cassia! Et oui c'est confirmé!Mais je ne pense pas vraiment que je la concidère comme mon hybride...Elle est plutôt comme ma fille peut-être?
Côté coeur: N'y aurait-il pas un gentilhomme pour éclairer ma vie?
La rumeur:

MessageSujet: Re: Une soirée cinoche? [Liiiiiiiiibre ♥]   Dim 30 Déc - 14:58

Totalement épuisé, Gun ne pu faire autrement que de s'écrouler sur son canapé. Le visage livide, le souffle cour,il venait de cirer l’entièreté de son parquet après l'avoir lavé de fond en comble et déplacé tous les meubles. Il n'en pouvait plus, avant cela il avait fais l'entièreté des poussières, la lessive, le repassage ET nettoyer la tache qu'il avait faite sur son lit se matin... Il avait eu le coup file d'un ami ce matin et devait se préparer pour le rejoindre au cinéma à 15h30. Pour cela il commença à se préparer en vitesse et renversa un verre de jus d'orange maladroitement sur son lit. Ducoup il du nettoyer les draps et le matelas, dix heure du matin. Ensuite il remarqua le linge qu'il n'avait pas nettoyer non plus, onze heure du matin, ni repassait, midi. Puis il se dit que s'il allait au cinéma il voudrait peut-être passer chez lui ensuite donc il fit minutieusement les poussières, deux heure de l'après-midi.Puis il nettoya ne sol plein de poiles de chien et de chat, quatre heure de l'après-midi, et enfin cira le parquet,six heure du soir...

Lorsqu'il jeta enfin un œil sur la pendule principale sa pupille se rétracta et il bondit hors du canapé pour enfiler le premier costume qu'il avait sous la main. Quand il quittait la maison pour prendre la voiture il était dix-huit heure trente, dix-neuf heure lorsqu'il arriva enfin au cinéma...

Il chercha frénétiquement l'ami auquel il avait bien évidemment posait un lapin... Il décrocha son téléphone pour écouter les dizaines d'appel en absence qu'il avait pour entendre les vociférations de plus en plus forte de son amie s'impatientant. Il tenta de l'appeler mais raccrocha lentement le téléphone lorsqu'il tomba sur sa messagerie... Tristement il recula pour faire demi tour lorsqu'il fut percuté par une jeune fille non-identifiée. Il sentit juste le maïs collant voler dans les aires pour s'accrocher à sa longue chevelure blonde et frisée ainsi que sur le dos de son manteau noir et du bas de son pantalon. Il sursauta lorsqu'il se tourna pour voir une jeune fille regardant dépité son pop-corn sur le sol. Presque immédiatement, comme un réflexe il sortie son porte monnaie pour chercher frénétiquement de quoi la rembourser de se qu'il pensait être sa faute à lui.

" Pardon pardon pardon! Je ne voulais pas vous bousculer vraiment!Tenez!Je suis désolé pour votre pop-corn! Excusez moi encore!"

Il ne savait plus où se mettre, tellement honteux, d'être recouvert de la tête au pied de petites perles de caramels qu'il allait mettre des heures à retirer de ses cheveux, et d'avoir à s'excuser devant tous ces gens qui le fixait. Il était tellement ailleurs qu'il sortit au moin le triple du prix que devait couter un sac pareil de maïs...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Une soirée cinoche? [Liiiiiiiiibre ♥]   Dim 6 Jan - 0:57

NE ME QUITTES PAAAAS...

Quelle tristesse.

Dépitée, Pim regardait le sol avec peu de conviction. Enfin avec autant de conviction que quelqu'un qui s'est tapé une demie-heure de queue pour du pop-corn et qu'à peine récompensé pour ses efforts ledit pop-corn finit sur un sol froid et visiblement pas des plus propre. Une moue étrange s'incrusta sur son visage, quelque part entre la déception extrême, la blazitude et la haine. En tous cas sa narine gauche s'arqua et elle ouvrit légèrement la bouche, en gémissant. Oui, elle avait l'air particulièrement intelligente. C'était ce qui s'appelait l'état de bug.

L'état de bug était un état entre la vie et la mort, un peu comme un état zombie, sauf que dans le cas d'un état zombie on a envie de bouffer tout le monde au sens littéral et que dans un état de bug on a envie de bouffer tout le monde dans le sens où on se retient de choper une barre en fer pour exploser la gueule d'à peu près tout le monde présent pour assister à la scène. Et c'est justement cette retenue, le reste de raison, qui dit au sujet conscient de ne pas se laisser aller, alors que quand t'es un zombie la raison y'en a plus et tu te sens sans doute bien moins frustré que quand tu te retiens. Prim était dans un état de bug profond. Le cerveau n'envoyait plus le moindre signale, et la peine de voir son repas ainsi échoué à un mètre quatre-vingt d'elle qui l'appelait à l'aide se lisait à peu près sur tout son corps.
Tandis que Machin s'excitait devant elle, à sortir plein de trucs de ses poches ou chais pas d'où, Pimi, elle, se morfondait, immobile, les yeux dans ceux -très petits, il faut le dire- des grains de pop-corn esseulés. Sa tête ne tournait plus, non, elle allait parfaitement bien, mais le pop-corn était tombé. Le pop-corn était foutu. On l'avait perdu. No signal. Pas de pop-corn ce soir. Niet, nada, rien du tout, ceinture. Pouet.

BREF.
Elle leva les yeux d'un coup, fixait les sous qu'on lui tendait. Un espèce d'hurluberlu complètement dézingué du ciboulot qui s'était dit que, NON SEULEMENT on renversait le pop-corn des gens, mais EN PLUS on allait faire la charité à la victime. À Primerose. À Primerose Leeloy Wilhemina Sawseen. Non mais GOENRE quoi, fallait être vraiment qu'un trou d'balle pour faire la charité à Madame. Parce que oui. Primerose, elle aime pas qu'on la prenne pour une conne. Elle aime pas les gens assez fourbes pour rigoler d'une chute et après qui viennent voir le mec pour savoir s'il a rien d'cassé. C'est faux-cul, c'est moche, ça se fait pas bref c'est dégueulasse, et ça Pimi elle aimait pas. Par contre elle aimait bien qu'on lui file de l'argent, peu importait la somme, mais plus elle était grosse et mieux c'était. Ah mais si on la prend par les sentiments, aussi.
Elle arrêta de buger -qui a dit que l'argent ne pouvait pas tout acheter?- et arracha des mains de Monsieur Loyal la somme qu'il lui devait, selon ses propres calculs, sans doute erronés. Ah il devait pas prendre part au Congrès National des Mathématiciens celui-là, c'était le moins qu'on puisse dire. Parce que filer comme ça plus de cinq mille yens, c'est plutôt une erreur. M'enfin, au moins il s'était fait une pote.

- C'est bien généreux... DE TA PART. BREEEEEEEEEEF. T'as du pop-corn dans les ch'veux. Tourne toi, j'te l'enlève.

Elle n'attendit même pas sa réponse et le prit par les épaules, le retourna, et commença à retirer les grains collants qui logeaient dans la tignasse agaçante de monsieur machin.

- Ouais et sinon t'es tout seul? Parce que j'vais voir un film là. Donc on s'paye un truc à bouffer, on va chercher à boire et on y va, mec? On va bien s'amuser!

Nature confiture, comme on dit.
Revenir en haut Aller en bas
Gun Light Star
avatar


Messages : 65
Date d'inscription : 26/12/2012
Phrase du jour : (^_\^")

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Cassia! Et oui c'est confirmé!Mais je ne pense pas vraiment que je la concidère comme mon hybride...Elle est plutôt comme ma fille peut-être?
Côté coeur: N'y aurait-il pas un gentilhomme pour éclairer ma vie?
La rumeur:

MessageSujet: Re: Une soirée cinoche? [Liiiiiiiiibre ♥]   Dim 13 Jan - 14:02

Totalement dérouté,dépité, sur le derche quoi... Gun ne pu s’empêcher de buguer à son tour à la réaction de la jeune fille à la coupe de cheveux exubérante. Elle l'avait retourné avec tellement de facilité, Un homme d'un mètre quatre vingt dix-sept comme lui...Bon outre passé son incroyable rapidité il sentit passer chaque petit grain de maïs qu'elle lui retirait un par un des cheveux. Il s’empêcha de crier à chacun.

Une fois terminé il se tourna de nouveau vers elle pour répondre à son invitation. Plus que déconcerté par son âge. Il avait bientôt plus de trente ans donc fréquenter les jeunes... Ce n'était pas vraiment son habitude!! Alors il ne savait pas vraiment quoi répondre de "cool" pour ne pas passer pour un vieux coincé à ses yeux... Mais il réfléchit et se dit que ce devait déjà être fait donc...

"OU...ouais pourquoi pas après tout... la personne avec qui je devait y aller ne viendra plus donc,c'est d'accord... Tu peux utiliser ce que je t'ai donné pour t'acheter ce que tu veux! J'ai oublié de me présenter je m'appelle Gun Light Star.Hum... Je viens d’emménager à Kichi alors je ne pense pas t'avoir déjà vu... Enchanté!"

Il lui sourit et lui tendit la main pour qu'elle lui sert mais la remit très vite dans sa poche se rendant compte à quel point s'était "Has been" se genre de chose ,surement pour elle. Cette fille devait bien avoir dix ans de moi que lui alors ça le mettais plutôt mal à l'aise de lui parler mais il voulait se changer les idées pour ne pas déprimer d'avoir manqué son rendez vous avec son ex petit ami avec lequel il voulait se réconcilier depuis longtemps... Alors cette originale qui lui proposait un film... c'était parfait! Il espérait juste que sa bonne humeur déteigne sur lui et pas l'inverse... Une question se posa alors à lui comme une stupide évidence:

"Et quel film tu veux voir déjà?"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Une soirée cinoche? [Liiiiiiiiibre ♥]   Sam 26 Jan - 15:12

Ça s'en va, et ça revient ~

Travail laborieux qu'était de dépouiller un homme, ou plutôt sa chevelure, de délicieux grains de maïs explosés, collants à souhait puisqu'enrobés dans un nappage sucré et chaud de caramel. Ils auraient pas été dans ses cheveux elle les aurait gobé, té. Mébon. Ils étaient un peu plus poilus que ce qu'ils devaient l'être quoi. Et Pim avait beau surkiffer le pop-corn, elle les sukiffait pas suffisamment pour les bouffer après qu'ils aient été en contact avec l'ADN d'un autre. C'est un peu comme manger ce que quelqu'un a déjà mangé, en un peu moins gore. Parce que manger ce qui a déjà été mangé, ça veut dire soit manger du dégueulis, soit ce que recueille à longueur de temps la cuvette de nos si précieux chiottes. Et c'est pas glamour.
Un truc que Pim ne regrettait pas du tout, c'était d'avoir vu à quoi ressemblait les toilettes japonais. Plus aseptisé que ça, ça s'appelle de la javel: pas de chasse d'eau puisque c'est automatique, pas besoin de femme de ménage vu que la cuvette se nettoyait toute seule, il ne restait que le poste de dame pipi qui remet du PQ de temps à autres de disponible. Et encore, certains grands magasins avaient investis dans des androïdes programmés pour changer les rouleaux de PQ tout seul. Bientôt on en inventera un qui te torchera le cul directement, comme ça on supprimera tous les lavabos, plus besoin de se laver les mains. Certains nippons allaient même déféquer avec des gants et tout, la paranoïa des microbes. Et Pimi n'avait strictement aucune idée de pourquoi elle pensait à ça en touchant les cheveux -presque- propres de ce monsieur tout droit sorti du cirque Zavatta, à tel point qu'elle hésitait à lui demander s'il avait pas perdu sa troupe en chemin.

Quand elle eut fini monsieur Chapeau se retourna et hésita à lui répondre. Ça va, elle allait pas le bouffer. Enfin peut-être, il avait bien du caramel dans les cheveux maintenant. La possibilité qu'elle lui saute dessus pour le bouffer avait légèrement augmenté. M'enfin ça restait quand même peu probable. N'empêche que Machin hésitait à répondre. Béh alors quoi, si tu veux pas t'as qu'à dire non, c'est pourtant pas sorcier. Plus il attendait plus Pim s'énervait et pour cause: elle était entourée par les cadavres de pop-corn, certains pas tout à fait morts mais à l'agonie, et ses mains après avoir été en contact avec le caramel le sentaient à plein nez. ELLE AVAIT FAIM. Alors qu'il se magne le cul de répondre un truc parce que ça allait pas le faire du tout en fait.
Il finit pas lui répondre, et par la positive qui plus est. Elle ne serait finalement pas toute seule ce soir, et c'était très bien comme ça! Il se présenta sous le nom -ridicule, d'ailleurs- de Gun Light Star. Prénom parfaitement inconnu au bataillon, qui la laissa perplexe. C'était américain, non? Du moins, c'était pas trop japonais comme délire. Bon, pas plus que Primerose c'est sûr. M'enfin Primerose savait qu'elle était pas japonaise, alors bon, ça la touchait moyen. Par le fait qu'elle sortait quasiment tout le temps, elle connaissait à peu près toute la population de Kichi sur le bout des doigts, qu'elle fréquente les personnes ou pas. Et là, aucun souvenir de ce Gun. Ni même Light Star, ni Star, elle savait pas quel était le nom de famille, mais en tout cas, elle ne connaissait personne avec un tel nom. Donc, il était sans doute tout seul. Avec sa tronche de Monsieur Loyal, il était sans doute là pour adopter des hybrides et monter son propre cirque, allez savoir.
N'empêche qu'il allait être son compagnon pour la soirée. Youpi tralala tsoin tsoin pouet pouet!

- PRIMEROSE LEELOY WILHEMINA SAWSEEN, POUR TE SERVIR! Moi j'dis enchantée pareil!

Il baissa sa main au moment où elle lui tendit la sienne, et Pimi se retrouva bien conne à tendre la main dans le vent. Irritée, elle s'emparra de la sienne sans rien demander et la serra toute seule. Et tant pis pour les conditions d'hygiène, il était pas japonais!
Il lui demanda quel film elle allait voir, et elle-même n'en savait trop rien. Pim sortit les billets de sa poche, les lui tendit.

- Chais pas trop ce que c'est, un espèce de film d'action aventure fantastique, un truc sans doute un peu con-con mais bon, j'suis pas ici pour me cultiver non plus. 'Fin j'ai pris ça au hasard au guichet, si t'as autre chose à proposer, j'me servirai de ton argent pour acheter d'autres billets!

Son sourire haut jusqu'aux oreilles, elle s'évertua à paraitre normale et non pas affamée, mais son regard se dirigeait toujours dangereusement vers la machine à pop-corn, où la queue était toujours aussi longue. Peuh.

- Par contre, quoi qu'on fasse, d'abord on va se payer de la bouffe, j'en peux plus mec. D'ailleurs, t'es tout seul pour quoi? Bon, moi chuis bizarre donc me trouver toute seule au ciné c'pas bien étrange, mais les gens normaux y vont accompagnés en général. Qu'est-ce qui t'es arrivé?

[Pardon pour le retard, j'ai du mal à avoir une connexion potable ces derniers temps <.<"]
Revenir en haut Aller en bas
Gun Light Star
avatar


Messages : 65
Date d'inscription : 26/12/2012
Phrase du jour : (^_\^&quot;)

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Cassia! Et oui c'est confirmé!Mais je ne pense pas vraiment que je la concidère comme mon hybride...Elle est plutôt comme ma fille peut-être?
Côté coeur: N'y aurait-il pas un gentilhomme pour éclairer ma vie?
La rumeur:

MessageSujet: Re: Une soirée cinoche? [Liiiiiiiiibre ♥]   Dim 3 Fév - 17:14

Gun ne put que se laisser à moitié arracher le bras par la jeune rose un peu plus que surexcité. Primerose Leeloy Wilhemina Sawseen... Ça c'est un nom vraiment vraiment mais vraiment pas commun!! Sa ne sonne pas non plus très Japonais... Elle aussi elle était étrangère? Il comprit alors son comportement si étrange par rapport au autre client du cinéma! Enfin peut importe... Elle était très drôle et vite très à l'aise alors la soiré prenait une meilleure tournure et c'était temps mieux!

Lorsqu'elle lui lacha la main il sortit son mouchoir pour essuyer le caramel qui c'était retrouvé par contacte interposé sur sa main.Un film d'action? Hum...ce n'est pas vraiment ce qu'il préférait en matière de film... mais après tout c'est lui l'invité ça ne se fait pas de faire de difficile! Malgrès tout il aurait préféré un film romantique à l'eau de rose... car oui... Gun a beau faire peur il reste néanmoins un grand romantique...mais il comprenait imédiatement que ce n'était pas vraiment la tasse de thé de la jeune Primerose.

En voyant son intérêt pour le guichet d'à côté Gun lui sourit légèrement.

-Héhé...Ravi Primerose... C'est un nom...vraiment...Hors du commun!Tu reveux la même chose que ce que tu avais pris et qui est à terre maintenant?Permet moi un instant...

Et il repris le billet de cinq mille yens qu'elle avait toujours dans la main puis se dirigea vers le guichet. Il passa toute la file pour appuyer ses deux coudes sur le comptoir et y faire glisser le billet avec un seul doigt...

-J'aimerais que cette jeune fille à qui j'ai renversé son sachet puisse en avoir un autre s'il vous plait...Et gardait la monnaie...


A la vu du billet l'expression du serveur changea totalement et à peine une minute plus tard Gun tendit à nouveau un énorme sac de pop-corn identique au précédent.

-Tadaaam! Voilà pour toi ma belle!
Et ne dit pas des chose aussi stupide... Tu ne devrais pas être seul au cinéma,voyons! Alors où se trouve la salle qu'on ne rate pas le début de la séance!


Gun préféra ignorer la demande concernant la raison de sa solitude, il avait juste envie d'oublier cela pour le moment...et effectivement s'amuser un peu en compagnie de cette cher Primerose Leeloy Wilhemine Sawseen!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une soirée cinoche? [Liiiiiiiiibre ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une soirée cinoche? [Liiiiiiiiibre ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» soirée disco sur la glace...
» Pour vos soirée jeux.
» soirée mutine
» soirée pyjama à la Médiathèque de la Tour-du-Pin
» Jeudi 8 avril 2010 - Soirée Pizza à volonté !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPS NON FINIS-