AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre dans les ruelles PV Sho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Rencontre dans les ruelles PV Sho   Lun 28 Jan - 18:58

« Oh mais que vois-je ? Un renard là-bas ! […] Si si jte jure regarde ! »
« Et si on en faisait notre principale attraction au cirque ? Je suis sûr qu’on arriverait à ameuter pas mal de monde. »
« Yeah mec, c’est une super idée. »


Un renard en liberté qui se balade comme si de rien n’était près de la ville en cette après-midi, cela est tout de même quelques peu bizarres, n’est-ce pas ? Enfin, pas aussi bizarre que ces deux mecs, à l’allure pittoresque qui sont entrain de l’épier. L’un deux, petit, porte un pantalon avec des losanges dessus ainsi qu’une espèce de chemise à carreaux. En clair, le truc qui ne va absolument pas ensemble… Et l’autre mec, plus grand, mince et qui a l’air à première vue, musclé, porte un costume bleu avec des paillettes. La belle affaire, on les remarque à plus de 100m.

Enfin… la seule qui ne remarqua rien car trop occupée à s’amuser avec un papillon était notre jeune renarde, Kitsune Hôma. Elle était arrivée depuis peu dans cette ville et avait échappé de nombreuses fois, et ce toujours par chance, aux personnes qui voulaient l’enfermer en cage, à l’animalerie car faut le dire, c’est une hybride. La demoiselle n’aimait pas trop qu’on l’enferme surtout si on ne lui en avait pas donné l’ordre. Elle s’amusait alors à gambader tranquillement, puis abandonna une fois que son papillon s’enfuit très loin d’elle. Kitsune, ayant senti une présence comme malfaisante, se retransforma en humaine, bien qu’elle ne pouvait inéluctablement pas cacher ses oreilles et sa queue.

C’est alors là que les deux mecs s’approchèrent d’elle, profitant que Kitsune soit là à remettre ses habits en place et surtout réfléchir à une tactique pour encore fuir d’éventuels kidnappeurs d’hybrides comme elle les appelait. Le mec au costume de paillette l’aborda en premier, lui offrant un faux grand sourire puis commença à lui parler tandis que l’autre semblait sortir un objet de sa manche. La demoiselle les observa et avait appris à ne faire confiance qu’à une seule personne ; son maître ou futur même. Voyant qu’elle ne coopérait pas du tout, l’autre mec commença à approcher son taser de la jeune fille qui se mit à reculer encore et encore jusqu’à se cogner contre un bout d’arbre. Etait en quelque sorte coincée car le deuxième type bien plus grand que Kitsune, se mit de sorte à ce qu’elle ne puisse pas s’enfuir. La jeune fille se prit ensuite un coup de taser mais heureusement, le premier était trop faible pour l’avoir vraiment sonné complètement.

Sentant qu’elle ne serait pas suffisamment forte dans sa forme humaine pour pouvoir s’enfuir, elle se retransforma en renard, se glissant entre les jambes des deux hommes pour pouvoir s’enfuir car elle était tout de même assez petite mais sous sa forme de renarde. Kitsune se retransforma alors en humaine prenant ses jambes au cou et commencer une course poursuite dans toute la ville. Les hommes n’eurent pas trop trop de mal à la retrouver, la coursant puis alors que la jeune fille s’arrêta quelques secondes pour trouver son chemin, elle ne put esquiver un coup de taser bien plus fort, la faisant à moitié tomber dans les vapes. Mais le plus bizarre, était certainement la force de volonté qu’avait la jeune fille pour se sauver des griffes de ces deux messieurs car à force de gigoter, elle réussit à faire lâcher le taser du mec et ensuite à se casser de nouveau, courant assez bizarrement pour ensuite prendre la première ruelle qui lui tombait dessus et en ne regardant pas, trop concentrée dans sa fuite, se heurta à quelqu’un.

Comme toujours, se mit à reculer puis baisser la tête, entendant déjà les cris des deux mecs qui étaient entrain de la retrouver. Prit le temps de regarder quelques secondes la personne, non, ses pieds du moins à cause de cette docilité extrême qui la caractérisait.

« Exc… Excusez-moi ! Je… je ne voulais pas vous pousser… »

Kitsune semblait paniquer, ne sachant pas comment réagir. D’un côté, il y avait cet homme qu’elle venait de percuter et de l’autre, ces deux hommes qui n’étaient là que pour un seul but ; se faire du fric en la mettant bête de cirque. Regardait les trois hommes chacun leur tour puis resta près de l’homme qu’elle venait de pousser puis baissa de nouveau la tête.

« S’il-vous-plaît aidez moi… je ferais tout ce que vous voulez mais je ne veux pas aller avec eux… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre dans les ruelles PV Sho   Sam 2 Fév - 17:28

J'avais décidé à une belle journée, pourtant simple. Je me voyais tranquille, au calme et sans embrouilles. Ma solitude passé me manquait et me manque toujours. Je ne suis pas du genre à abordé les gens, pourtant. Je suis du genre sans soucis, sans problème.Soupirant longuement, je ne savais pourtant quoi faire. J'avais encore les cheveux humides étant donné que je sortais de la douche et de ce fait, ma chemise blanche était devenu translucide. J'espérais que le vent la sèche un petit peu. Mais le vent semblait manquer à l'appel. Tout était pour que je passe une mauvaise journée. Mon manque de motivation pour sortir de chez moi également. Pourtant, je ne pouvais rester dans cet endroit une minute de plus. Je ne pouvais encore sentir cette odeur de renfermé, ce manque de gout et d'originalité. Cet endroit vide était devenu mon pire cauchemar.

Comme pour illuminer ma journée obscure, je rencontrais des gens, tous plus heureux les uns que les autres. Ils se parlaient, cherchaient à prendre des nouvelles, comme si c'était une évidence. Pas pour moi, non. Baissant la tête, je ne voulais en aucun cas croisé qui que ce soit. Le temps passait de plus en plus, mes mollets commençaient à devenir de plus en plus endurcit à force que mes balades se perpétuaient le long de la journée. Je ne me rendais pas compte que la lumière du jour commençait à baisser et que bientôt, nous serons la nuit. Mais attendons un peu, en cet fin d'après-midi qui n'était pas finie.

Les rues se faisaient désertes. On n'aurait pu croiser un chat ou deux, à moins que ce ne soit des hybrides. Je n'y faisait guère attention. Je ne voulais encore moins avoir à faire à l'un d'entre eux. Ils étaient inutiles à mes yeux et ne procuraient que de la haine. Soudain, on me percuta alors que j'étais concentré à justement éviter le moindre obstacle. Le pire, c'est que la personne en question s'excusa et me demanda de l'aide. Était-elle sérieuse? Car oui, au son de sa voix, c'était une fille. Je n'avais pas encore regarder la personne qui s'adressait à moi, aussi implorante fut-elle. Me retournant violemment, je lui adressa quelques mots.

- Pour qui tu te prends, espèce de..

Ma voix se coupa court quand mon regard croisa celui de l'hybride. Une hybride avec des oreilles et une queue touffue. Identiques à ceux de mon ancienne bien aimée. Elle aussi, était une renarde, plus ou moins. Je n'ai jamais vraiment su qu'elle était sa nature exacte, m'en fichant pas mal au fond. Il ne fallut que de quelques secondes pour que ma vision se fasse flou et que je détourne le regard afin de reprendre ma route, prenant soin de cacher mes yeux derrière quelques mèches de cheveux.

Alors que mon pas se fit lent, j'entendis des bruits d'hommes visiblement en colère. Relevant la tête, calmé de ces émotions, inaperçue en face de moi deux hommes assez étrange mais bien assortis tout les deux. Des cirques ambulants trainaient dans le coin et je n'aurais eu aucun mal à les associés à l'un d'entre eux. Soupirant, je compris vite la situation. Une jeune hybride se trouvait derrière moi, visiblement apeurée. Deux autres hommes, plus costauds que moi mais surement moins courageux se trouvaient en face. J'étais pris en sandwich et aucun moyen de m'en échapper. Finissant par me résigner à ce sort qui, eux aussi, savait où il allait nous mener. Je cessa de bouger et attendit la collision qui ne tarda pas.

- Pousse toi, mon ga. On a besoin de quelque chose et tu es sur notre route.

Je ne rebondi tout d'abord pas mais posa ma main sur son épaule avant de le regarder lentement dans les yeux.

- Si j'étais toi, je retournerais d'où je viens. Toi, et ton ami plein de soupe.

Je jeta un coup d’œil furtif au petit être à coté de l'homme qui commençait déjà à trembler au son de ma voix. Étant très persuasif de nature, quelques échanges de mots finir par avoir raisons des deux hommes et il repartirent, la queue entre les jambes. J'avais maintenant un autre problème à régler. Tournant la tête sur le coté, sans vraiment la regarder, j’adressai quelques mots à l'hybride qui se trouvait, je le savais, toujours à quelques mètres de moi.

- Rentre chez toi, à présent. Je n'ai rien à t'offrir.

Mes paroles étaient sèches et sans appel. Pourtant, c'est comme si tout mon être étant contre moi et que je me battais contre mes anciens fantômes. Avant qu'elle ne puisse répondre quoi que ce soit, je continuais ma phrase.

- Ne me touche plus également. L'aide dont tu viens d'être témoin n'était autre que mon envie de ne pas assisté à un bain de sang, rien d'autre. Ne crois pas que j'ai de la compassion pour la créature que tu es.

Vers la fin, on aurait plutôt dit que mes vieux démons me rattrapaient et je dû racler ma voix avant de détourner le regard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre dans les ruelles PV Sho   Jeu 14 Fév - 9:40

La jeune fille était bien restée en retrait de cette situation, complètement paniquée. Kitsune pouvait les entendre clairement, ce qu’il pouvait se dire et ce fut quelques minutes plus tard, après sembla-t-il une discussion un peu haute, riche en mots qui ont eu raison de ces deux types, qui repartirent la queue entre les jambes. La demoiselle croisa ensuite de nouveau le regard de l’homme qu’elle avait poussé sans le vouloir.

- Rentre chez toi, à présent. Je n'ai rien à t'offrir.

Kitsune put voir qu’il n’avait pas spécialement l’air doux, peut-être détestait-il les hybrides ? Après tout, elle en avait déjà vu des réticents. Il pouvait avoir le temps de redire quelque chose, débarrasser le plancher, la jeune fille se contentant de baisser les yeux, n’osant pas croiser son regard.

- Ne me touche plus également. L'aide dont tu viens d'être témoin n'était autre que mon envie de ne pas assisté à un bain de sang, rien d'autre. Ne crois pas que j'ai de la compassion pour la créature que tu es.

C’était bien ce qu’il semblait à la jeune hybride. Il ne l’aimait pas comme sûrement tous les autres. Kitsune sembla d’ailleurs remarquer un léger changement dans les expressions de son visage. Comment fallait-il alors se comporter ? Partir comme il le lui avait suggéré ? Partir pour rentrer chez soi… Un chez soi qu’elle n’avait pas vu qu’elle était toute seule et traînait dans les rues. Oh si, son seul chez soi était une boite en carton en dessous d’un pont et près d’une rivière.

« Je ne demande pas à avoir de la compassion juste un vrai chez moi. Ensuite, je te remercie pour ton aide, à l’avenir je saurais qu’il ne faut plus que je m’approche de toi. »

Kitsune avait peut-être paru un peu froide mais attendait peut-être en quelque sorte, qu’il se détende un peu ou qu’il veuille bien rester encore un peu en sa compagnie mais elle savait très bien que ce serait très dur. Bizarrement, elle n’avait pas du tout envie de quitter sa compagnie. De nature déjà très docile, Kitsune avait toujours aimé rester en compagnie de quelqu’un d’un peu dur en termes de mot ou plus. Elle s’avança un petit peu pour retrouver de la luminosité, la ruelle étant très sombre.

Ferma les yeux respirant l’air frais qui circulait puis se retourna de nouveau vers le jeune homme.

« Mais bon… je suis sûre qu’à part ne pas me voir dans un bain de sang, il y a autre une raison. »

C’était de la provocation en quelque sorte qu’elle venait de faire. Jusqu’où irait-il ? Il ne l’aimait pas, elle le savait mais cette dernière, elle, appréciait assez facilement les gens avec qui elle échangeait ne serait-ce que quelques mots.

« Enfin, je suppose… »

Puis comme pour ne pas trop en faire non plus, Kitsune commença à sortir de la ruelle tout doucement. Il ne la suivrait pas, elle en était assez sûre pour le coup. Elle l’avait juste et très certainement plus énervée qu’autre chose mais comme elle ne le verrait certainement plus jamais, ce n’était pas tellement grave. Enfin, c’est ce que Kitsune se disait.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre dans les ruelles PV Sho   Mar 12 Mar - 16:30

Cette petite hybride se mêlait vraiment de ce qui ne la regardait pas. Pourtant, cela m'intriguait étrangement. Pendant qu'il se demandait ce qu'il faisait encore là, il écoutait attentivement la jeune hybride, même s'il faisait mine de déjà partir loin et de ne pas s'en préoccuper d'avantage que cela. Allumant une autre cigarette que je m'étais sorti de mon paquet au préalable, je pris le temps de savourer chaque bouffée et alors que j'allais prendre la parole, l'hybride avait disparu. Disparu dans un "Enfin, je suppose..." Alors que je ne savais absolument pas de quoi elle venait de parler, si ce n'est qu'elle semblait me connaitre intérieurement plus que ma propre personne, ce qui me fit sourire légèrement pendant que je suivais les traces de pas.

Après une dizaine de minutes dans le froid, je pu enfin l'appercevoir. Ma peau se herrissait et je grelotais assez fortement, sans être vraiment discret. Ce n'était pas mon but premier. Mon but premier était de ne pas la laisser encore seule, des fois qu'on lui fasse du mal de nouveau. Cependant, je ne voulais pas qu'elle me voit. Ni qu'elle m'entende. Alors lorsque mes dents s'entrechoquaient, j'essayais de faire le moins de bruit possible. Quand cette situation devint inconfortable, je finis par sortir de ma cachette et de la regarder droit dans les yeux, lui barrant le chemin.

- Viens.. On rentre.

Je tournais ensuite les talons, me dirigeant vers mon appartement, quelques rues plus loin. Je ne pouvais pas me permettre d'aller ailleurs. Il faisait froid et le vent soufflait fort. Ce "On" sonnait comme à tord dans mes oreilles. Une vague de honte et d'humilité commençait à s'installer en moi. Soupirant plus fort que prévu, j'espérais que la jeune hybride m'est suivi.

- Oui, on rentre. Je ne peux te laisser dans la rue.

Comme si cela ne suffisait pas, je tendis ma main dans l'espoir qu'elle la prenne. C'était un rare moment de douceur dont je faisais preuve. Qu'elle en profite ou non était le cadet de mes soucis. Elle ne s'attendait peut-être pas à ce que son cauchemar commence. D'ailleurs, elle ferait mieux de rester dehors. Tout aurait été mieux, finalement, si je serais rester mourir dehors, dans ce froid. L'instinct de survie est plus fort que tout, ici.

Ce qui se passait à cet instant était étrange. Un flash back me parcourait le long du corps. Je me voyais, me promenant dans la rue, main dans la main avec Lady. La rage et les larmes me montèrent aux yeux, à la tête et me parcouraient tout le corps. Comment pourrais-je vivre sans elle. C'était impossible. Rien ne la remplacera, comme j'ai pu le croire une seule seconde. Je m'arrêta. Serra les poings et me retourna violemment vers l'hybride, les larmes aux yeux et la voix criarde et tremblante.

- JAMAIS ! Tu ne la remplacera jamais ! Tu n'es rien !

S'en suivi une gifle qui atterrit directement sur la joue de la Kistune. M’effondrant à ses pieds et lui tenant fermement le bras, j'étais à bout de force. L'acte que je venais de commettre ne me choquait pas le moins du monde et pourtant, il devrait en être ainsi. Pas pour moi. Mes sauts d'humeur étaient fréquents, elle devrait s'y faire si elle souhaitait être à mes cotés. Si ce n'était pas le cas, qu'elle s'en aille, après tout. Mon bras lâcha son emprise et je remis ma capuche en me relevant péniblement. Quelques gouttes d'eau apparurent et cachèrent le fait que j'étais encore entrain de pleuré.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre dans les ruelles PV Sho   Mer 13 Mar - 12:22

La jeune hybride marchait dans la rue les mains dans les poches pour éviter d'attraper trop froid. Elle marchait sans savoir si on la suivait ou encore si elle allait revoir le jeune homme qui venait de la sauver. Et là, après une bonne dizaine de minutes, elle se fit barrer le chemin par ce même jeune homme.

- Viens.. On rentre.

Elle avait rêvé ou il venait de dire « on » ? Non, il venait bien de lui proposer de rentrer avec lui. C'était peut-être un tout nouveau départ pour la jeune renarde après tout. Kitsune avait sans doute pris un air un peu interrogateur, suivit par les paroles du jeune homme.

- Oui, on rentre. Je ne peux te laisser dans la rue. 

La jeune fille sourit puis en voyant qu'il lui tendait la main, la prit bien gentiment le remerciant tout doucement puis se mit alors à marcher avec lui dans ce qui était sûrement la direction de son appartement. La demoiselle souriait ; pourquoi ? Parce qu'elle avait trouvé ce qui était sans doute la bonne personne. D'ailleurs toute sa misérable vie jusqu'à maintenant semblait se dérouler devant ses yeux ; sa triste vie chez un maître qui voulait s'en débarrasser au plus vite ; les nombreuses blessures qu'on lui avait faite et sa vie dans les rues depuis quelques semaines.

Et alors qu'elle était perdue dans ses pensées, soudainement elle se fit aggriper le bras par le jeune homme qui semblait être entrain de pleurer. La gifle qu'elle se prit ensuite, elle en resta le plus impassible possible. Elle le regardait, l'observait simplement sans montrer sa peur qu'elle avait eu quand il l'avait giflé.

- JAMAIS ! Tu ne la remplacera jamais ! Tu n'es rien !

Il était encore à ses genoux, entrain de pleurer. Kitsune ne dit rien, le regardant juste. Elle se recula d'un pas se demandant par ailleurs qui était-ce cette fille qu'elle ne pourrait jamais remplacer. Un amour perdu ? Elle n'en savait rien et ne voulait pas tout de suite le savoir, puis elle savait très bien elle-même qu'elle n'était rien et qu'elle ne servait sûrement pas à grand chose dans cette ville, vie. Profitant qu'il ne la regarde pas trop, elle se frotta la joue. Elle sortait par la suite de ses poches un mouchoir qu'elle lui tendait sans rien dire pour le moment. Kitsune ne voulait pas le brusquer et encore moins se risquer à se reprendre une gifle, même si elle devrait certainement s'y faire.

La demoiselle osa lui prendre la main tout doucement pour ne pas trop le frustrer et le regarda, un dem-sourire sur les lèvres. Elle se fit toute aussi douce dans ses gestes que la voix qu'elle prit pour parler.

« Je sais très bien que je ne remplacerais jamais qui que ce soit, je me demande même parfois pourquoi je suis née mais maintenant, c'est fait, je suis là. Je ne t'abandonnerais pas, je te serais fidèle, alors je te remercie juste. »

C'était à peu près tout ce qu'elle pouvait dire pour espérer que le jeune homme se calme un peu. La jeune fille avait déjà attiré l'attention du jeune homme sur elle. Ce n'était pas comme un jeu, c'était autre chose. Kitsune recherchait une sorte d'attention sans attendre quelque chose en retour mais finalement, elle l'avait trouvé ce quelque chose en retour. Il ne la laissait pas rester dehors, elle allait rentrer avec lui. Elle se sentait heureuse quelque part. Cette dernière, comme pour éviter de laisser le silence s'installer tout en marchant dans la rue avec lui, lui adressa un sourire.

« Au fait, je m'appelle Kitsune Hôma et toi ? »

La jeune renarde s'était dit que cela pouvait être une bonne idée d'essayer de faire connaissance avec lui et peut-être qu'il se détendrait un peu comme ça.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre dans les ruelles PV Sho   Sam 23 Mar - 11:48

Le calme dont faisait preuve la jeune fille était inimaginable face à ma cruauté. On aurait dit que je lui avait caresser la joue comme si tout cela n'était qu'habitude. Avait-elle l'habitude d'être frappée? Je m'en voulais encore plus pourtant. J'avais des réactions excessives. Elle me prit la main sans que je sache pourquoi. Pourquoi était-elle si douce avec moi. Je retira la mienne d'un geste sec. Ce n'est pas en étant toute gentille qu'elle serait à ma bonne et que je serais plus gentil avec elle au plus profond de moi d'être gentil... Je ne le pouvais. Je ne pouvais retrouver ma joie et ma bonne humeur. Je serais distant et froid tant que je n'aurais pas tourné la page. Je marchais droit devant sans me préoccuper de ce qu'elle pouvais me dire. J'étais borné et je le resterais de toute façon, c'était une partie de moi qu'elle devrais accepter si elle souhaitait faire partie de ma vie. Cela ne semblait pas la déranger plus que cela de toute façon.

- Je m'appelle Sho. Sho Lowell, et je serais ton maitre.

Je m'arrêta sur un banc qui était sur le bord de la route. On était qu'à quelques mètres de mon appartement que je regardais de loin. Soufflant fort et respirant nerveusement, le froid commençait à penétrer mes os.

- Il y a des conditions à cela, ne crois pas que tu auras la vie facile.

Je repris ma respiration quelques temps et repris la parole.

- Pas de marque d'affection. Je ne suis pas une peluche. Tu devras t'occuper de faire le ménage, la cuisine et tout le reste des taches ménagères. Toujours d'accord?

Je la regardais intensément. Sa générosité me rappelait celle de Lady. C'était drôle et en même temps j'avais de plus en plus de mal à ne pas le reconnaitre. Peut-être qu'elle me rappelait celle que j'avais aimée mais elle ne l'était pas et pourtant, j'aurais aimé que ce soit elle devant moi. Secouant la tête, je me relevais et attendis quelques instants, le regard sur le sol.

- Allez... On rentre.

Je n'avais même pas attendu sa réponse ou quoi que ce soit, j'avais même pas compris si elle m'avait répondu ou non. J'avais besoin d'une bonne à tout faire de toute façon. L'appartement n'était pas loin et nous pourrions nous y trouvez bien, peut-être. Il me rappelait beaucoup de souvenir et pourtant. J'avais envie d'y retourner. Le laisser vieillir, à mon instar, était impossible. Il fallait lui redonner du renouveau, comme à ma vie.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre dans les ruelles PV Sho   Mer 27 Mar - 16:28

Suite ici =>
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre dans les ruelles PV Sho   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre dans les ruelles PV Sho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Investir dans l'agriculture bio.
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var
» Vocabulaire dans la Marine (code international des signaux )
» 14-18 les bûcherons Canadiens dans l'Orne.
» La d&co dans tous ses états...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPS FINIS-