AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Plongée dans son travail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Plongée dans son travail   Ven 25 Nov - 16:41

La bibliothèque. Un lieu de calme, de tranquillité, de rêves, et d'Histoire. Le lieu où tous les ouvrages les plus importants sont réunis, soit pour le plaisir, soit pour la valeur du contenu. C'est un endroit de charme, avec son tapis rouge moelleux et ses murs absorbeurs de sons, aurait-on dit.
La jeune fille était soucieuse. Elle voulait savoir, en ce beau jour, si son cas avait déjà existé, quelque part dans le monde. A pas lents mais sûrs, elle est entrée dans la bibliothèque. Après avoir parcouru quelques rayons de l'immense bibliothèque, elle prit quelques ouvrages et s'assit à une table.
Puis elle se mit à lire. Elle lisait à une vitesse folle, ne s'arrêtant jamais. Elle recopiait dans son carnet passe-partout les passages susceptibles de l'intéresser.
Elle passa ainsi plusieurs heures à chercher, trouver une piste, abandonner, changer de livre, recommencer, écrire, lire... Jusqu'à ce qu'elle ait passé la dizain e d'ouvrages qu'elle avait sélectionnés en revue. Enfin non, elle les avait plutôt décortiqués en long, en large et en travers. Un peu bizarre, elle avait essayé de lire entre les lignes des plus vieux manuscrits. Mais finalement, elle n'avait pas trouvé grand chose. La seule chose qu'elle avait trouvée était qu'elle était complètement maboul. Seulement, si c'était vrai, d'où viendraient tous ses souvenirs avec tous les gens qu'elle connaît ? Les aurait-elle inventés ? Non, elle en était incapable. Et sinon, d'où viendrait-elle ?
Fatiguée, elle ferma le dernier livre et releva la tête.
Elle remarqua alors qu'il y avait quelqu'un, sur la même table, en face d'elle, qui lisait. Elle ne l'avait même pas remarquée.
Lisant le titre du livre, elle se rendit compte que c'était un de ses livres favoris. Alors, la jeune fille releva la tête de son bouquin pour la regarder. Ai sourit.


J'adore ce livre, il est tout simplement exceptionnel.
Elle tendit son carnet à sa voisine de table, affichant un air sympathique, avant de se lever et d'aller ranger ses livres. Elle en prit un énième avant d'aller se rasseoir à son ancienne place, sa voisine étant toujours là.
Elle se replongea dans son livre quelques minutes, mais elle pensait ne rien y trouver. Elle se demandait si elle ne devait pas écrire sa biographie, au cas où il arriverait la même chose qu'elle a quelqu'un. Elle se releva et alla reposer ce livre. Elle alla cherche su côté des biographies. Rien, rien, rien et toujours rien. Elle était déçue. Pas même le petit bout d'un indice disant qu'elle n'était pas complètement folle.
Si. l y avait bien un livre là, tout poussiéreux et caché par les autres, dans le petit coin de l'étagère. Le livre que personne ne regardait jamais car il avait été l’œuvre d'un sorcier ou d'un fou. Délicatement, Ai l'a prit et l'a dépoussiéré, ce qui n'était pas une mince affaire. Puis elle le ramena à sa table, où siégeait toujours sa voisine. Couvrant la table de poussière, elle entreprit d'ouvrir de vieux volume.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Plongée dans son travail   Ven 25 Nov - 20:03

Un endroit de tranquillité, de détente, de rêves, d'imagination, de beauté c'est tout ce qui définissait la Bibliothèque pour Anne. A chaque fois qu'elle rentrait dans ce "monastère", elle se sentait alors calme, apaisée, légère. Cet endroit la réconfortait avec son tapis rouge élégant, ses énormes fauteuils douillets, ses rangées et rangées de livres, ses beaux lustres d'or. Pour une fois, Anne pouvait se donner du temps pour elle, s'occuper d'elle et de personne d'autre. Pas besoin de donner à manger à Léa, de changer la couche de Mathilde, où de jouer avec Emilie ! Elle ferma les yeux un instant pour savourer ce doux plaisir.
Puis elle décida de faire un pas et de se diriger vers les étagères en quête de son bonheur. Elle ne savait pas vraiment quoi chercher mais peut - être qu'elle tombera sur quelque chose d'intéressant. Elle traversa les rayons poussiéreux jusqu'à ce que son œil soit attiré par un épais volume ancien assommé de poussière. Anne le prit dans ses mains et souffla dessus pour que la poussière s'en aille. Des particules volèrent dans tout les sens et Anne poussa un grand et long éternuement jusqu'à devenir toute rouge ! Après quoi elle alla se trouver un coin confortable où se mettre. Elle trouva dans un coin de la pièce une table habité par une seule jeune fille à l'air calme, Anne décida alors de s'y mettre. D'un sourire un peu gênée elle se posa puis entreprit d'ouvrir son livre toujours aussi poussiéreux, soit disant en passant. Elle essaya tant bien que mal de déchiffrer l'écriture illisible et prit un petit carnet à papier pour essayer de traduire, comme elle pouvait. Puis sa voisine d'en face lui tendit un petit carnet.
Surprise, Anne releva doucement la tête et d'un air curieux pris celui - ci entre ses mains pour lire ce que la jeune fille avait marqué.
"J'adore ce livre, il est tout simplement exceptionnel."
Anne sourit mais avant que celle - ci puisse dire quoi que ce soit, la jeune fille s'était levée pour chercher un autre livre.
Anne se posa alors des questions comme quoi la jeune fille écrivait sur un petit carnet au lieu de parler ou au moins chuchoter....peut être qu'elle avait trop peur de faire du bruit...Cela pouvait se comprendre, ne cherchant pas plus loin, Anne replongea dans son livre mais sa voisine était déjà revenue avec un autre gros-ouvrage-poussiéreux en main.
Ayant toujours le petit carnet en main, la jeune fille aux yeux rouges par réflexe écrit à la suite du jour un autre petit mot :



Je ne sais pas trop, la couverture est très vieille et l'écriture à peine visible, on verra bien !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Plongée dans son travail   Sam 26 Nov - 16:26

Lorsque la jeune fille leva la tête de son livre, elle se rendit compte que sa voisine de table lui avait laissé un message sur son carnet. Tiens ?
La couverture vieille et l'écriture illisible ? Ai fit la moue. D'accord, le livre était ancien, oui la couverture était vieille. Mais l'écriture ? Illisible ? Soi c'est Ai qui a un don pour lire tout et n'importe quoi soit c'est sa voisine qui était bigleuse. Ai soupira et reprit son carnet afin de changer de page et de continuer à écrire tout ce qu'elle voulait écrire. Puis, relevant la tête de son ouvrage, elle se demanda pourquoi sa voisine avait écrit sur son carnet ? Elle ne parlait pas ou c'était simplement par réflexe ? Elle la regarda quelques instants.




Je ne sais pas trop, la couverture est très vieille et l'écriture à peine visible, on verra bien !


Personnellement, je n'ai pas trouvé l'écriture illisible. C'est peut-être moi, qui sait ?
Aussi, Tu sais, tu peux parler. On a beau être dans une bibliothèque, les chuchotements ne sont pas interdits.

La jeune fille posa son carnet au milieu de la table, mais comme sa voisine ne l'avait pas encore remarqué, elle retourna à son ouvrage. Malheureusement, elle ne trouvait rien, rien du tout. Enfin si, elle avait bien trouvé l'histoire de quelqu'un à qui il était arrivé la même chose qu'à elle, mais il ne lui apprenait rien d'autre que ce qu'elle savait déjà. Autant dire que ça ne la menait nulle part. Elle soupira, mais continua de lire. Elle se demandait quand même si cette personne avait fini par être reconnue, ou s'il y avait une raison. Ou même, comment est-ce qu'elle avait géré ça ? Ai avait du mal et prenait tout le monde pour quelqu'un d'autre. C'était dérangeant. Et surtout sa famille qui s'était évanouie dans la nature. La jeune fille releva la tête. Sa voisine lisait toujours. Ai arracha la page de son carnet où elle avait écrit le peu de choses qu'elle avait récoltées, et laissa le carnet sur la table. Attrapant son stylo, elle recommença à griffonner.
Finalement, elle arrêta de griffonner et se plongea carrément dans la lecture. Malgré l'ancienneté du bouquin, Ai le trouvait tout à fait lisible. Il y avait des passages incompréhensibles, mais elle arrivait à comprendre le gros du problème. De son problème. Malheureusement, dans le bouquin, la personne avait complètement perdu la boule, contrairement à elle (enfin elle l'espérait). Elle s'en rendait compte car le comportement du personnage était étrange, à moins que ce ne soit le style d'écriture qui le supposait. Mais elle le voyait complètement maboul, donc elle avait du mal à se comparer à lui.
A la moitié du livre, elle s'arrêta. Elle avait l'impression que plus elle lisait, et plus elle allait devenir folle. Elle posa le livre à plat sur la table et s'affala, la tête entre les mains, avant de fermer les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plongée dans son travail   

Revenir en haut Aller en bas
 

Plongée dans son travail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Newton, Isaac
» Cordialement...
» C'est décidé, j'arrête d'être débordée !
» ëtre têtu ou obstiné ? vouloir toujours avoir raison ....
» s'oublier dans le travail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPS NON FINIS-