AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Tiens? Mais tu sais lire?" [PV Erza]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: "Tiens? Mais tu sais lire?" [PV Erza]   Ven 6 Juil - 13:33

Il faisait beau. Beau? Comment ça il faisait "beau"? Il y avait peu de soleil, un vent assez froid et quelques gouttes de pluies qui tombaient sur ceux qui avaient le courage (ou l'obligation) de sortir de chez eux pour faire quelques courses ou aller voir mamie à quelques rues plus loin.Cependant, malgré le "temps de chien" comme le disaient les habitants de Kichi Town, Haelwezhenn se sentait pour une fois assez bien. Il faut dire aussi qu'il avait l'impression de sentir le vent de son pays lui faire voler les cheveux, même si en soit les bises de l'Antarctique étaient largement plus froid. Mais bon, pour cela il fallait sans doute attendre l'hiver, ce qu'il avait hâte de voir d'un côté. Pourquoi donc?

Pour tout vous dire, Haelwezhenn avait entendu beaucoup de personnes qui se plaignaient de la neige, du froid, et des journées très courtes à peine avait-il posé le pied sur cette nouvelle terre qui lui était encore inconnue. De plus est, il se marrait, lui qui venait d'un pays extrêmement froid, lorsqu'il entendait quelques jouvencelles se plaindre d'un petit vent frais de rien du tout, jeunes filles d'ailleurs à qui il avait bien envie de répondre qu'elles devraient en ce cas mettre des pantalons à la place de petits shorts de rien du tout. Mais est-ce que l'hiver de Kitchi Town était bien plus froid que l'été de l'Antarctique? Il voulait bien le voir, histoire de se moquer un peu plus des habitants de ce pays.

Habillé, d'un simple jean noir, avec une chemise verte qu'il laissait ouvert, mais qu'il avait au dessus d'un t-shirt blanc à manches courtes. De simples baskets noires lui protégeaient les pieds du sol mouillé par la pluie et avait aux poignets des bracelets en laine qu'on appelait parfois "bracelets éponges", ou quelque chose comme ça. Il faut dire aussi que ce n'était pas de la faute d'Haelwezhenn si il avait mal retenu le monde. Après tout, c'était quelque chose de nouveau pour lui et que malgré du fait que ça lui coupait parfois la circulation du sang jusque dans ses mains, il adorait ça.

Le lama polaire s'était décidé de se lever ce matin de très tôt pour pouvoir une nouvelle fois se balader dans la ville qu'il désirait connaître par coeur afin de jouer au jeu de cache-cache avec sa maîtresse ou autres personnes à qui il aurait chercher les embrouilles. Mais il faut aussi vous préciser qu'il y avait bien quelque chose qu'il désirait vraiment voir en ces lieux. Quoi donc? Vous le saurez très bientôt. Après avoir marcher durant deux heures pour réussir non seulement à fuir de chez lui mais en plus à trouver ce maudit bâtiment, le jeune albinos arriva enfin devant la bibliothèque de la ville.

Mais, qu'est-ce qu'une bibliothèque l'intéressait? Après tout, pourquoi ne pas être allé dans une petite librairie qui se trouvait pas loin de chez lui? C'était plutôt assez simple : Haelwezhenn n'avait jamais vu une bibliothèque de sa vie, non qu'il n'aimait pas la culture (non loin de là), mais juste qu'en Antarctique il y en avait pas. Et en entendant dire que des humains avaient créé des bâtiments rien que pour tout le monde puisse lire gratuitement des livres avait attiser sa curiosité. Après tout, lui aussi aimait lire d'un côté, bien qu'il en avait eu très peu l'occasion. Ayant autrefois été le seul et unique hybride de tout le campement de scientifiques et de lamas polaires, il avait été rejeté par plus du trois quarts des personnes. Mais même si on lui avait donné quelques peu à manger, seul un petit papy s'était réellement intéressé par son cas et lui avait appris alors non seulement à lire, mais aussi à parler espagnol, japonais et anglais. Et n'ayant vu alors que quelques petits livres de sa vie, Haelwezhenn avait envie de voir d'autres bouquins, les toucher, et les lire pour élargir sa culture mais aussi son vocabulaire.

Alors, sans-même se soucier qu'il était un hybride qui pouvait à tout moment se faire rejeter par le gardien du fait qu'il n'était pas humain, le jeune homme entra dans le grand bâtiment. Il passa ensuite devant quelques personnes qui discutaient entre eux ou feuilletaient alors un livre pour leur simple plaisir, ou forcés de venir en ces lieux que lama polaire considéra comme sacré au premier regard. Non, il avait jamais vu autant de livres dans une même pièce, et encore moins de personnes qui souhaitaient les ouvrir. Il s'approcha alors des rayons, se demandant alors ce qu'est-ce que enseignaient tous ces livres. A son grand étonnement, tout. Ou du moins, pratiquement tout. Il pouvait trouver au sujet de la politique, de la cuisine, des pays, des animaux des végétaux.... Bref, que du bonheur pour lui qui zigzaguait entre les rayons, se demandant si il était arrivé au Paradis. Après tout, peut-être qu'il avait bien fait de se partir de son pays.

Mais son bonheur fut d'une trop petite durée pour lui, car il sentit d'un coup qu'on le regardait. Un frisson lui parcouru l'échine : il détestait cette sensation d'être observé, il avait toujours l'impression d'être regardé par un(e) pervers(e). C'est vrai quoi! Il faut bien l'être pour fixer aussi longtemps quelqu'un sans explication! Voulant en avoir le cœur net, le lama polaire avec courage risqua un bref coup d’œil aux alentours avant d’apercevoir...


"Oh non pas elle...."
... une jeune fille qu'il connaissait. Bien? Non, du moins assez pour savoir qu'il ne l'aimait pas du fait qu'elle était trop soumise aux humains. Si généralement c'était Haelwezhenn qui enquiquinait en premier, c'était bien souvent cette Erza qui venait à lui, lui empoisonner la vie. Est-ce qu'elle était masochiste pour vouloir s'approcher de lui pour pouvoir lui engager la conversation? Il n'en savait rien mais il n'avait pas envie de lui faire une nouvelle fois débat sur l'honnêteté des humains et de leur supériorité vis-à-vis des hybrides. Ainsi, le jeune homme fit mine de ne pas l'avoir remarquer et partit dans la direction opposée au lynx roux, se disant pour se rassurer qu'elle ne restera pas longtemps, sans doute entrée dans la bibliothèque pour s'abriter de la pluie.

Revenir en haut Aller en bas
 

"Tiens? Mais tu sais lire?" [PV Erza]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Logiciel "je sais lire" Editions Club Pom
» J'en ai marre mais je ne sais pas quoi faire...
» Lève-toi, tiens-toi debout, bats-toi pour tes droits
» Je perds, mais pas que du poids ... (régime et dérèglements... féminins)
» Congés parental ??? Qui peut m'expliquer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPS NON FINIS-