AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un petit peu trop tôt pour sortir de sa carapace (PV Joachim)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Un petit peu trop tôt pour sortir de sa carapace (PV Joachim)   Mer 16 Nov - 20:43

Le jeune homme se promenait histoire de trouver ses repaires et surtout comme le disait son oncle ; rencontré du monde. Alors comment se forcer à rencontrer du monde, sans pouvoir fuir dans une ruelle pour s'isolé ? Il y avait un endroit où l'on pouvais faire de nouvelles rencontre sans aucune possibilité de s'isoler c'était un moyens assez maso pour un phobique... Mais il en avait marre d'être seul, il voulait au moins un ou une amie... Espérant toute fois ne pas tomber sur des fou car oui il y en a partout... Karol alla la fête foraine lieux de joie et de bonne humeur, mais lui tout ce qu'il ressentait c'était de la peur, de l'anxiété et l'envie de retourné chez lui en courant, mais une fois l'entrée payée et dedans la foule profitant du tarif du mercredi soir l'empêchais de faire demi tour comme il l'avait prédit. Les larmes aux yeux il regretta de s'être écouté et d'avoir suivit les conseils de son oncle qui le poussait à s'ouvrir. Il voulait juste retrouvé son salon, pourquoi ... Autant de souffrance ? Tremblant, il se cacha comme un lâche derrière une des caravanes des forains. Décidément même dans un lieux aussi fréquenté il arrivait à s'isoler. Déprimé, il attendit là, l'heure de la fermeture... Il avait peur de retourné en arrière et qu'on se moque de lui parce qu'il c'est caché, que des inconnus se moquent de lui, que les forains se moquent de lui. les yeux fixant un point lointain, il trembla de plus belle.

" Ze...je veux rentré chez moi ... pitié..."

Soupirant, il regarda le ciel, comme il le faisait quand il était petit... ça passait le temps disait-il et on oubliait le monde réel, juste quelques minutes. C'était sa façon de calmé ses phobies, ses craintes et tout le reste, tout comme le dessin et allez en mer. Plus il y pensais plus il avait l'impression de ne pas faire parti de se monde. Les autres étaient plus courageux, plus vivant et plus speed. Des forains passaient autour papotant entre eux, ignorant le gosse assis dans l'ombre de l'une des caravanes. Enfin, la nuit cachait bien sa présente. Karol serra contre son torse son portable en forme de chat. Des larmes coulant sur ses joues rouges.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Un petit peu trop tôt pour sortir de sa carapace (PV Joachim)   Dim 20 Nov - 18:31




« Deux choses comptent : gagner et s’amuser. Gagner sans s’amuser n’a aucun intérêt. »
~ de Roger Etcheto

Préférera-tu m'ignorer ?


Généralement, quand tu mets les yeux dehors , ce que tu vois de plus de naturel est ce qui veut bien se dessiner face à toi? Quand toi, petite créature que tu es, assit ou plutôt allongée sur le toit d'une maison quelconque qui n'est bien évidemment pas la tienne, car si ma mémoire est bonne, tu n'en as pas et c'est peut-être mieux comme cela. Allongée de tout ton long, le regard fixant intensément ce voile de velours noir. Les étoiles. Les étoiles qui brillent le soir dans le ciel sombre et obscure de la nuit sous la surveillance discrète et silencieuse de la lune qui veille activement sur son petit monde. Quand une meurt une nouvelle renaît sans plus attendre. Prenant place parmi ses congénères. Non, elle ne prendra pas la place de celle qui a perdu toute lumière et toute force à poursuivre son destin, s'éteignant sans grande envie, on l'entraînant dans les profondeurs de l'abysse. Toute étoile est unique. Toute étoile représente un être. Donc tout être est unique. Tu comprends ? Oui ? Pourquoi je dis ça ? Je ne sais pas. J'en ai envie. C'est tout donc tait-toi et lis tu veux ? Bien. C'est même très bien.
Un las soupire ennuyé s'échappait prestement d'entre les fines lèvres du roux quelque peu torturée et humidifiée par sa langue qui ne cessait ses allers et retour dessus, ce mordillant parfois la lèvre inférieure, faim, il avait faim. Depuis combien de temps n'avait-il pas mangé quelque chose qui pouvait enfin couper sa faim ? Aucune idée je dois vous avouer et de toute façon ça ne regarde que lui. Il se tenait là, sur un toit d'une baraque dont il ne connaissait pas l'heureux propriétaire de cette .. Fabuleuse .. Demeure .. A quoi bon de toute façon ? Cela allait changer quelque chose ? Je ne crois pas non. Allongé le dos contre les tuiles peu confortable certes, c'était des tuiles quoi, les doigts de ses mains entrelacée, posé sur sa tête, ses pouces caressant parfois ses cheveux flamboyant. Comme je l'ai dit plus haut, son regard fixait le ciel illuminée, rêvassant de je ne sais quoi. Ses paupières clignotaient, le menaçant de se fermer s'il ne faisait pas quelque chose pour arranger son état. Finalement il tendit ses deux bras, s'étirant comme un chat, tout en faisant craquer ses doigts, avant de se redresser lentement se retrouvant ainsi sur ses deux membres. Passant une main de sa chevelure, tirant une légère grimace tout en s'avançant prudemment près du bord, s'accroupissant, détaillant rapidement le sol, il déposa ses mains sur la gouttière, se retournant, les pieds poser contre le mur, il se laissa tomber sur le capot d'une voiture qui se mit instinctivement à sonner de plus belle alarmant ainsi le quartier. Trop tard. Quand les propriétaire du véhicule sortie de leur maison croyant à un cambriolage ne vit plus personne. Ni vue ni connue. L'animal avait disparu depuis bien longtemps. Grâce à son apparence, il passait des plus inaperçue dans ce monde, ressemblant à n'importe quel homme quel qu'il soit, à quelques exceptions près, mais chut !

Le temps semblait défiler lentement comme lassé de devoir sans arrêt le faire, n'ayant pas le droit de faire une pause même petite, ce n'était pas possible, cela ne lui était pas permis. Pourquoi ? C'est comme ça. En faite, c'était l'impression du Roux, que le temps n'avançait point, l'obligeant à trouver une activité pour le divertir et ne point mourir d'ennuie. C'est des cris de différents mélodies qui attiraient finalement son attention. Des cris de joie d'une personne s'étant pris la honte, de pleur d'un enfant dont la mère le remmène chez lui, des cris de jeunes adolescent ayant la tête en bas, d'homme ayant quelque peut picolé. Des rires de diverses personnes plus ou moins vielles. Mais tout se brouhaha humains était accompagné de musique et des grincements des attractions en marchent. Fronçant des sourcils tout en haussant pour lui-même des épaules, c'est sans empressement qu'il prit l'initiative d'y aller malgré le faite que cela empestait déjà l'homme. Il les sentaient à des kilomètres à la ronde. Une vilaine grimace vint déformer le visage d'ange du jeune homme, mais bien vite elle disparut. C'est avec une habilité extrême qu'il zigzaguait entre les hommes désirant n'avoir aucun contact physique avec eux. Ça se bousculait dans tous les sens, tandis que certains courraient presque pour ce faufiler dans une file d'attendre d'un manège d'autre marchait à deux à l'heure, faisait chier plus d'une personne qui était obligée de contourner le tas. Ne savant trop pour qu'elle raison il s'éclipsa là où il n'y avait personne, du moins, là où seule ceux du parc piétinait le sol. Joa' se sentait un peu plus soulagé, là au moins, il était plus ou moins tranquille. Il pouvait maintenant, marcher à l'allure qu'il souhaitait & il n'avait plus le besoin de faire attention aux personnes. En parlant, de personnes des pleurs teintait à son oreille, curieux, il s'approcha de cette source.

Un .. « Tss. » glissa hors de sa bouche à la vue d'un jeune replié sur lui-même, dont les larmes chaudes perlaient le long de ses joues rougis & qui semblait légèrement gonflées.
Revenir en haut Aller en bas
 

Un petit peu trop tôt pour sortir de sa carapace (PV Joachim)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Visualisation pour sortir du ressentiment
» Une robe pour sortir!
» ma fille est -elle trop sage?
» Voici le truc pour raccourcir les cycles trop longs!!!
» les biscuits petit beurre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPS NON FINIS-